1920 - 1998

Biographie

Lawrence Sanders est né en 1920 à Brooklyn, État de New York; après ses études secondaires il entre au "Wabash College" de Crawfordsville dans l'Indiana où il obtient son BA en 1942. De retour à New York, il commence à travailler dans un des magasins de la chaîne "Macy" mais rejoint rapidement le Corps des Marines pour participer à la Seconde Guerre Mondiale, il est démobilisé en 1946.

Il devient alors journaliste et rédacteur pour des magazines comme "Mechanics Illustrated" ou encore "Science and Mechanics", bien loin de l'écriture de fiction à laquelle il s'essaie vers la fin des années 60 en rédigeant des nouvelles policières dont le héros récurrent s'appelle Wolf Lannihan, détective privé pour une compagnie d'assurances de Manhattan, le meilleur dans sa partie. Une douzaine de ces nouvelles sont publiées dans le magazine "Shwank" en 1968-69, reprises en 1986 dans une anthologie  "Tales of the Wolf: the cases of Wolf Lannihan".

Le nom de Lawrence Sanders devient célèbre en tant qu'auteur en 1969, avec la publication de son premier roman policier "Anderson tapes", récompensé par "The Edgar Award for the best first Mystery Novel" en 1970, remis par "l'Association américaine des auteurs de romans policiers" et adapté au cinéma dès 1972 sous la direction de Sidney Lumet, Sean Connery jouant le rôle du flic, Edward X. Delaney qui apparaît pour la première fois dans ce roman suivi de quatre autres entre 1973 et 1985. Le second opus de cette série (appelée parfois "The sin serie"), "The first deadly sin" publié en 1973 (Chevaliers d'orgueil) est adapté au cinéma en 1980 par Brian G. Hutton, avec dans les rôles principaux, Frank Sinatra et Faye Dunaway.

L'auteur est alors comparé à Stephen King ou bien encore Danielle Steel pour les couvertures de ses romans, son nom s'étalant en gros caractères au dessus d'un titre imprimé plus petit, reste à savoir si telle était la volonté de l'auteur (rendu légèrement mégalomane par le succès ?) ou bien la décision de l'éditeur à des fins publicitaires (et complètement mercantiles). Le nombre des romans écrits par Lawrence Sanders diffèrent selon les sites: on en trouve 32(ou 35) qui furent des best-sellers aux États-Unis avec 58 millions d'exemplaires vendus dans le pays.

Lawrence Sanders a créé divers personnages au cours de sa vie d'écrivain: après Wolf Lannihan, Edward X. Delaney, il crée Peter Tangent, détective privé/agent secret, dans deux romans publiés en 1976, puis parallèlement à la série Delaney, il commence la série "Commandment" (quatre opus entre 1976 et 91) avec divers héros détectives privés, Samuel Todd, Dora Conti, (inédits en France, à part le 2nd "The tenth commandment" sous le titre "Le dixième commandement", publié aux Presses de la Cité en 1984), une série de romans considérés par les critiques américains comme « des oeuvres maîtresses dans l'art de l'intrigue ».

En 1987, le personnage de "Timothy Cone" apparaît pour la première fois dans trois novelettes regroupées sous le titre "The Timothy files", rebaptisé Timothy Cole dans la traduction française, Un privé de Wall Street aux Éditions Albin Michel en 1988, réédité en poche sous le titre Manhattan trafic; et trois autres sous le titre "Timothy's game" en 1988 (Les jeux de Timothy). Timothy Cole/Cone est détective privé dans une compagnie d'assurances (personnage bien ressemblant à Wolf Lannihan); ancien marine, il n'a qu'un seul but: faire respecter la loi, arrêter les "méchants" même s'il doit pour cela employer lui-même des manières peu orthodoxes, très éloignées des règles fondamentales du "Droit".

Dernier personnage dont Lawrence Sanders est le "père", Archibald MacNally, autre détective privé, riche play-boy qui évolue à Palm Beach, travaille pour son père qui exerce la profession d'Attorney. À la mort de l'auteur en 1998, sept romans ont été publiés dans cette série, dont deux co-écrits avec Vincent Lardo: ce nom, s'il n'apparaît pas sur la couverture est cité en page de garde. Pour les six derniers romans publiés entre 1999 et 2004, il paraît évident que l'auteur en est le seul Vincent Lardo, pourtant le nom de Lawrence Sanders apparaît seul sur la couverture: la famille de l'auteur (l'éditeur ?)aurait signé cet accord avec Vincent Lardo. Une polémique s'en est suivie, laissant à penser que Vincent Lardo serait le seul et unique auteur des treize titres de la série...

Auteur prolifique, capable de publier deux romans la même année, il a dû user de deux pseudonymes différents en 1979 et 80: Mark Upton pour signer "The dark summer" et Lesley Andress pour signer "Caper"(Le gros coup), peu avant la parution en 1980, du second opus de la série "Commandment", le célèbre "The tenth commandment". Connu et reconnu dans son pays comme le maître dans l'art des intrigues sophistiquées, il semble que Lawrence Sanders n'ait pas connu le même engouement en France où seuls quelques uns de ses romans ont été publiés, réédités en version poche début des années 90, mais difficiles à trouver aujourd'hui.

(Sources: Wikipedia/en /thrillingdetective../fantasticfiction.  )

Elleon

~~~

Résumés

  1. Le sorcier de la Maison Blanche (Éd. Presses de la Cité - 1992

~

Autre titre

  • Le dixième commandement

~

Série Edward X. Delaney

  1. Chevaliers d'orgueil (Éd. Le Livre de Poche - 1993)
  2. L'homme au divan noir (Éd. Pocket - 1991)
  3. Le week-end d'Anderson (Éd. Gallimard - 1973)
  4. Péchés mortels (Éd. Le Livre de Poche - 1991)

~

Série Timothy Cole

  1. Le privé de Wall Street (Éd. Albin Michel - 1988)
  2. Les jeux de Timothy (Éd. Le Livre de Poche - 1992)
  3. Manhattan trafic (Éd. Le Livre de Poche - 1993)

~

Sous le pseudonyme de Lesley Andress

  1. Le gros coup (Éd. Gallimard - 1985)

 Bonne lecture