30 juin 2009

Le Lac d'or

de Jacques-Pierre Amette

902354-gf

Plus qu'un simple polar, c'est au coeur d'une enquête dans le Paris du XIIIe arrondissement, ses immeubles délabrés, ses restaurants asiatiques et ses bords de Seine que nous plonge le roman de Jacques Pierre Amette.

Mais aussi dans la nuit des souvenirs d'un flic décalé, lancé sur la piste des assassins de son ex-maîtresse, une prostituée qu'il a trop (et mal) aimée.

Éditions ALBIN MICHEL

~~~

Jonglant avec les codes du genre, l'auteur de La "Maîtresse de Brecht", prix Goncourt 2003, restitue l'atmosphère poisseuse de Chinatown avec la sombre acuité d'un Simenon.

~~~

Posté par Krri à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Je tue à la campagne

de Paul Clément alias Jacques-Pierre Amette 

2

Ce n'était pas seulement son visage que le chauffard avait démoli. Mais l'homme tout entier. Au-dessus de la ceinture, et au-dessous. Le cœur, le ventre et le reste.  

Alors, dans cette belle campagne qui cerne Saint-Malo, il rêva de devenir un tueur. Un étrange détective privé lui retrouva son chauffard, et lui-même accomplit la vengeance qui devait le délivrer.  

Mais ça ne ressuscita pas son cœur.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Exit

de Paul Clément alias Jacques-Pierre Amette

 

1

« Fallait faire l'amour après la fin des programmes, après son bain, après qu'elle se fut fignolé les doigts de pied, après qu'elle eut rangé ses affaires sur le fauteuil en rotin, après qu'elle eut vérifié que le frigo était bien fermé dans la cuisine, après qu'elle eut mis deux cuillerées de thé dans la théière pour le lendemain matin. Bref, il suffisait d'attendre une soirée entière et puis elle vous déposait un chaste baiser sur le front et elle se tournait vers le mur. Salope. »

« Je me suis senti un peu bizarre, un peu triste ce soir-là. Ça m'a soulagé de voir ma femme s'affaler sur le trottoir, mais pas tellement. Il reste trop de femmes, dans les rues, qui ne me regardent pas... »

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Enquête d'hiver

de Jacques-Pierre Amette

enquete_d_hiver

Le commissaire Demange finit sa carrière dans un petit bureau mal chauffé du SRPJ de Rennes. Il expédie les affaires courantes jusqu'au jour où ses supérieurs lui demandent de s'occuper de l'affaire Sallenave: vous savez, ce comédien de second ordre tombé à la mer, en pleine nuit, dans la baie de Cancale, au volant d'une Austin Morris...

Au milieu de paysages d'eaux et de nuages, sous des ciels ouverts ou couverts, le long d'estuaires ou de levées de terre, Demange sent que le vrai et le faux, les femmes qu'on aime et celles qu'on abandonne, tout agit sournoisement comme un lent poison.

Éditions du SEUIL

~~~

Sorte de héros désaffecté, le commissaire Demange traîne son pardessus et son enquête au milieu des ricaneurs et des incrédules.  Il pénètre sans bien s'en rendre compte dans la vie d'un autre: il prend la place du mort exactement comme il arrive un soir qu'on tombe sur une photo oubliée dans un tiroir et dont le visage vous attire...

L'enquête, alors, devient comme la vie: une fièvre bête et sourde, une sincérité, une attente, une divine détresse, un de ces instants où un homme, à l'écart, livre bataille loin des tromperies et des jeux de surface...   Jacques-Pierre Amette

~~~

Posté par Krri à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jacques-Pierre AMETTE

Biographie

Jacques-Pierre Amette est né en 1943 à Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados). C'est en préparant son baccalauréat en Philo-Lettres qu'il découvre l'un des auteurs pour qui c'est le coup de foudre immédiat: Marcel Proust.  À la fin de ses cours, il enseigne les Lettres pendant deux ans (1962 à 1964) dans une institution privée. En 1964, il s'inscrit à l'Université de Caen en Lettres et en 1965 il entre à "Ouest-France" comme critique dramatique. Il s'achète une petite machine à écrire, et en deux semaines, il rédige intégralement son premier roman, "Le congé", qui paraît à peine plus d'un mois plus tard.

Jacques-Pierre Amette a tout juste 22 ans et il poursuit ses études et prépare les quatre certificats requis pour la Licence de Lettres modernes. En 1967, il est appelé pour accomplir son service militaire: à sa demande, il est affecté comme jardinier et poursuit ses activités en tant que civil, devenant chroniqueur à la "Nouvelle Revue Française" (Gallimard). Après son service militaire, il est nommé directeur de collection au "Mercure de France". En 1970, il traverse l'Atlantique et s'installe à Fort-de-France où il est journaliste à "France-Antilles" et correspondant du "New York Times" pour les Antilles françaises. Deux ans plus tard, il revient sur le vieux continent et il intègre l'équipe de rédaction de l'hebdomadaire, "Le Point" et exerce en tant que critique littéraire de 1972 à aujourd'hui.

De 1970 à 1974, il rédige plusieurs pièces dramatiques pour "France Culture" et anime également des ateliers de créations. Il est l'auteur de plus de 80 pièces de théâtres ou saynètes pour la radio. 

Écrivain complet, il aborde tous les genres de Littérature:  romancier, nouvelliste, dramaturge, journaliste, critique littéraire, biographe, scénariste... Plusieurs de ses pièces ont été traduites en anglais, allemand, tchèque... et mises en scène à Londres, New York, Vienne... Mais même s'il est toujours critique littéraire, il continue à écrire des romans, remporte même quelques récompenses, en particulier le "Prix Goncourt - 2003" pour "La maîtresse de Brecht"

En 1982, il publie deux courts romans noirs, Exit et Je tue à la campagne sous le pseudonyme de Paul Clément.

(Sources Wikipedia / amette.free.fr/  )

~~~

Résumés

  1. Enquête d'hiver (Éd. du Seuil - 1985)
  2. Le Lac d'or (Éd. Albin Michel - 2008)

~

Autres titres

  • Bermuda
  • Elisabeth Skerla
  • Jeunesse dans une ville normande
  • Journal météorologique
  • La nuit tombante
  • La peau du monde
  • Le congé
  • Les deux léopards
  • L'après-midi
  • L'homme du silence
  • Liaison romaine
  • Ma vie, son oeuvre
  • Province
  • Un été chez Voltaire

~

Romans écrits sous le pseudonyme de Paul Clément

  1. Exit (Éd. Gallimard - 1981)
  2. Je tue à la campagne (Éd. Gallimard - 1982)

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Terminus Hollywood

de Helen Knode

Knode__Helen Ann Whitehead n'a plus le feu sacré. Elle est critique de cinéma dans un journal de la « contre-culture » à Los Angeles, et elle cherche une porte de sortie...

Or tout ce qu'elle trouve, c'est un cadavre dans sa baignoire, celui d'une jeune scénariste à laquelle on prédisait le plus brillant avenir grâce à un script corrosif, une histoire dans la lignée de Thelma et Louise. Mais ce fameux scénario - qui aurait été vendu pour une somme colossale - semble avoir disparu.

Pour Ann Whitehead, il y a là un signe du destin. L'occasion rêvée de plaquer sa rubrique cinéma et d'enquêter sur une affaire criminelle. Cependant, elle découvre rapidement que le parcours est semé d'embûches, de faux-semblants et de personnages souvent peu fréquentables.

Entre des producteurs corrompus, des scénaristes mégalomanes, un directeur de journal sans scrupules, un flic à la réputation controversée et un tueur qui veut sa peau, elle progresse dans un labyrinthe où il devient de plus en plus difficile de démêler le vrai du faux.

Éditions RIVAGES


Vision caustique d'un monde d'artifice gangrené par l'argent et vibrant hommage à l'art cinématographique, Terminus Hollywood est un premier roman drôle, inventif et désenchanté, sur une ville qui n'a pas fini de peupler nos rêves.


Posté par Krri à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

KNODE, Helen

Biographie

Helen Knode est née en 1957 à Calgary, Alberta. Journaliste, elle assure la chronique/critique cinéma du "LA Weelkly" entre 1985 et 1991. Cette même année, elle épouse l''écrivain James Ellroy ; le couple divorce en 2006.

Terminus Hollywood ("The ticket out" - 2003 ) est son premier roman et le seul publié jusqu'à l'année 2012, où paraît le second opus de la série Ann Whitehead, "Wildcat play".


~

Résumés

Série Ann Whitehead

  1. Terminus Hollywood (Rivages - 2004)
  2. Wildcat play (Rivages - 2014)

Bonne lecture

Posté par Krri à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nightfall

de David Goodis

nightfallJames Vanning est poursuivi jusque dans son sommeil par la vision obsessionnelle d'un revolver d'un "noir lugubre, d'un noir total", de scènes de violence et d'un meurtre qu'il aurait commis.

S'il n'arrive pas à oublier cet épisode angoissant, il ne parvient pas non plus à le relier à un moment de sa vie.

Dessinateur dans une agence de publicité, il n'a rien d'un tueur et n'aspire qu'à se marier et à se consacrer à sa vie de famille. C'est le hasard qui a mis sur sa route une sacoche contenant trois cent mille dollars, des gangsters endurcis et ce revolver qui le hante.

Dès lors, il est pris au piège d'un engrenage fatal...

Éditions RIVAGES

-

Édition originale sous le titre "La nuit tombe": Éd. Gallimard (1950)

Posté par Krri à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Attractions meurtres

de Robert E. Alter

attractions_meurtres

"Le couteau dans sa poitrine ressemble à ceux que mon ex-femme utilisait dans son numéro de lanceuse de couteaux. Mais c'était il y a longtemps. Bien avant qu'elle épouse le propriétaire de cette fête foraine... Le propriétaire est d'ailleurs présent. C'est de son cadavre que dépasse le couteau."

Éditions RIVAGES

~~~

"Attractions meurtres" est un hommage à Fredric Brown et Robert Louis Stevenson.

~~~

Posté par Krri à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Robert Edmond ALTER

1925 - 1965

Biographie

Robert Edmond Alter (ou Robert E. Alter) est né en 1925 à San Francisco. Dès l'âge de 16 ans, il se destine à devenir travailleur social,  enchaîne les petits boulots: ramasseur de citrons, manutentionnaire dans une librairie avant de suivre les cours de l'Université de Californie, puis celle de Pasadena, où il apprend le métier d'acteur, jouant ça et là des rôles de figurants au cinéma. Après la guerre, il se marie et laisse bientôt le cinéma pour un emploi plus "sérieux", il travaille alors à la poste d'Altadena.

Il a passé la trentaine, quand il commence à écrire des nouvelles, l'une d'elles est publiée dans le "Alfred Hitchcock's Mystery Magazine" en 1958 pour la première fois, il va ainsi en écrire plus d'une quarantaine payée au nombre de mots, qui vont paraître dans des magazines aussi divers que  "Mike Shayne Mystery Magazine", "Trapped Detective Story", "Ellery Queen's Mystery Magazine", "Boys' Life", "The man from U.N.C.L.E", "Manhunt", "Argosy", "The Saturday Evening Post" et quelques autres. Il écrit dans des genres aussi divers que le suspense, l'aventure, la SF , Fantasy, l'histoire, mêlant les "ingrédients de base": intrigue, adultère, espionnage, fantômes, etc.

Outre ces nouvelles, il écrit environ 14(?) romans pour la jeunesse, récits d'aventures historiques, histoires policières qui lui valent une certaine reconnaissance,  mais ce qui marque l'oeuvre de Robert Edmond Alter, ce qui fait sa renommée dans l'histoire de la littérature "noire" américaine, sont deux romans policiers: "Swamp sister" publié en 1961 et "Carny Kill" (Attractions: Meurtres) en 1965.

Il décède d'un cancer en 1965, laissant derrière lui quelques manuscrits, que son éditeur publie en 1967 pour "The red Fathom", 1968 pour "Thieves like us" et "Path to savagery" en 1969, un roman de SF, adapté au cinéma en 1979 avec Richard Harris et Ernest Borgnine sous le titre "The Ravagers"; des nouvelles continuent aussi à paraître jusqu'en 1970.

En France, un seul de ses romans est publié par les Éditions Rivages en 1989; en cherchant un peu, on retrouve le nom de Robert E. Alter signant deux nouvelles, "La chasse au monstre" parue dans: "Cinq crimes à vous coller au fauteuil" et "Malencontres" dans "Cinq crimes en eaux troubles", recueils publiés chez Pocket/Jeunesse en 1999 dans la collection "Alfred Hitchcock présente...".

(Sources Wikipedia /mysteryfile.)

Elleon

~~~

Résumé

  1. Attractions meurtres (Éd. Rivages - 1989)

Bonne lecture

Posté par Krri à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]