28 juin 2009

Le Baron et les oeufs d'or

de Anthony Morton

le_baron_et_les_oeufs_d_orLa curiosité de Mannering devait faire place à l'émerveillement lorsque dans la fine main blanche de Miranda il vit apparaître le nid, un nid d'or pur, merveilleusement ciselé, avec cinq oeufs d'or massif incrustés de diamants, de rubis, d'émeraudes et de saphirs.

À cet instant, le Baron ignorait encore qu'un dispositif criminel venait de se déclencher qui ne tendait à rien moins qu'à le tuer pour le dépouiller ensuite de ses fabuleux bijoux.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. Ditis (1960)

Posté par Krri à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le Baron les croque

de Anthony Morton

le_baron_les_croqueMannering vit les rubis, et les saphirs, et une énorme émeraude. La caverne d'Ali-Baba rutilait sous ses yeux éblouis. Dans le seul coffre où Lord Fauntley était en train de ranger la collection Gabrienne, il apercevait une douzaine d'écrins plus petits. Et il connaissait la combinaison du coffre.

Subitement le plaisir et l'excitation qu'il avait trouvés ces derniers temps à parier sa fortune sur des chevaux hasardeux lui parurent dignes d'un enfant de choeur…

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. Ditis (1957)

Posté par Krri à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Noces pour le Baron

de Anthony Morton

noces_pour_le_baronLe petit Hongrois était terrifié. Depuis son arrivée à Londres, on le suivait.

Mais était-ce une raison pour faire irruption chez le Baron au milieu de la nuit et le supplier d'acheter 2000 livres un brillant admirable - et célèbre - qui en valait dix fois plus ? Adieu mariage et vie bourgeoise !

Le Baron ne résiste pas à l'appel du danger et se lance dans une entreprise que les mensonges de l'énigmatique Kristina hérissent de difficultés.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale sous le titre Le Baron sonne les flics: Éd. Ditis (1955)

Posté par Krri à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Baron et le clochard

de Anthony Morton

le_baron_et_le_clochardL'Adalgo n'est pas seulement un diamant d'une beauté exceptionnelle. Joyau historique, on chuchote qu'il appartient à la Reine d'Espagne, et quiconque oserait le lui ravir mourrait de mort violente. Conte à dormir debout ? Voire !

Depuis que la "pierre sanglante" trône dans la vitrine de sa boutique, John Mannering doit faire face à des incidents... déplaisants: quantités d'imitations de l'Adalgo apparaissent sur le marché, une jolie femme à la conscience troublée lui fait une étonnante proposition, des tueurs le menacent...

Mais Mannering n'a pas l'intention de se laisser intimider, malédiction ou pas ! Alors, à vous de jouer, Baron !

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale sous le titre Le Baron soupçonne la cloche : Éd. Ditis (1956)

Posté par Krri à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Baron et le poignard

de Anthony Morton

le_baron_et_le_poignardLustres romantiques, angelots dorés et tableaux baroques...Les bibelots anciens vont désormais occuper les loisirs de John Mannering, puisque le Baron a remisé son attirail de gentleman-cambrioleur. Et quoi de plus anodin que le commerce des antiquité?

Erreur! Cette activité est au contraire pleine de dangers! Surtout lorsqu'on se met en tête de protéger une demoiselle dotée de très jolies jambes et impliquée dans un étrange trafic...

Menacé par des truands aux mauvaises manières et harcelé par ses vieilles connaissances de Scotland Yard, Mannering va devoir employer les grands moyens. Alors, à vous de jouer, Baron !

Si John Mannering a ses entrées à Scotland Yard et dans la bonne société, le Baron fréquente plutôt les receleurs.

Pourtant, tous deux ont la même passion pour les bijoux. Et ce n'est pas leur seul point commun... puisque John Mannering et le Baron ne font qu'un…

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. Ditis (1956)

Posté par Krri à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le Baron et le masque d'or

de Anthony Morton

le_baron_et_le_masque_d_orLe Masque de Sumi est une extraordinaire pièce d'orfèvrerie, aussi fabuleuse par son prix que par la légende qui s'y attache.

Nikko Toji, son possesseur, est assassiné alors qu'il s'apprête à entrer en contact avec John Mannering. Le précieux masque, lui, a disparu. La sagacité du Baron le met bientôt sur la piste du meurtrier. Il le rejoint à Gibraltar et s'embarque à sa suite sur un paquebot qui appareille pour l'Orient.

À ses côtés, prête à l'aider, la frêle mais fanatique Pearl Toji, qui s'est juré de venger son père. Sur ce navire-piège la lutte sera sans merci: le meurtrier, dissimulé parmi les passagers, est bien décidé à se débarrasser définitivement du Baron et de sa jolie assistante…

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. J'Ai Lu (1973)

Posté par Krri à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un solitaire pour le Baron

de Anthony Morton

un_solitaire_pour_le_baronS'il n'est pas rare de repêcher des noyées dans la Tamise, il est moins fréquent d'en sortir une fille jeune et ravissante, vêtue d'une robe de bal. Mais il est tout à fait exceptionnel que, des vêtements de la désespérée, s'échappe un diamant brillant de mille feux.

Aussi les policiers de la Brigade fluviale font-ils appel au grand spécialiste des bijoux, l'inspecteur Bristow. De même est-il tout naturel que Bristow, à son tour, aille consulter son ami John Mannering, l'ex-Baron.

- Vous avez déjà vu cette pierre, John ?

Oui, le Baron a reconnu ce solitaire à K, éclat bleu et blanc. Il fait partie de la collection des Fioras. Et les Fioras ont disparu après un crime atroce dont le coupable n'a jamais été arrêté. Mais où la police a échoué, le Baron, lui, est décidé à réussir.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. Ditis (1961)

Posté par Krri à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Baron bouquine

de Anthony Morton

le_baron_bouquineLa voiture s'arrêta et l'homme qui en descendit tenait dans sa main un automatique. D'un geste, il obligea John Mannering à monter.

Ainsi donc le gang était prêt à tout pour s'emparer des livres précieux de feu Lord Lithom. Et Gloria n'avait pas menti en prétendant avoir vu un cadavre dans la bibliothèque de Lithom Hall. Mais pourquoi les gangsters viennent-ils de kidnapper le Baron en plein Londres ?  Est-ce pour l'éliminer froidement ou pour l'associer à cette entreprise criminelle ?

Jusque-là le Baron a laissé l'initiative à ses adversaires mais lorsqu'on l'introduit dans le bureau de leur chef, il décide que le moment est venu de passer à l'action.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. Ditis (1957)

Posté par Krri à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une corde pour le Baron

de Anthony Morton

une_corde_pour_le_baronUne corde pour le Baron ! Pourquoi ? Pour le pendre, bien sûr, ricane Mr Bellamy dans son château de Hallen House bourré de meubles précieux et de bijoux volés.

Pour le pendre, enfin ! sourit Harrison qui dissimule l'âme d'un petit gangster sous ses airs de garçon bien élevé.

Pour le pendre ! songe mélancoliquement l'inspecteur Bristow chez qui l'amitié livre combat au sens du devoir.

Pour le pendre ! frissonne Lark, le cambrioleur qui n'a pas son pareil pour vider un coffre mais qui a horreur du sang.

Pour me pendre ? vraiment ! s'amuse le Baron, qui pourtant se demande comment il va pouvoir se tirer de ce mauvais pas.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. Ditis (1956)

Posté par Krri à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Baron et le sabre mongol

de Anthony Morton

le_baron_et_le_sabre_mongolRubis, saphirs, émeraudes, topazes et diamants, sertis par un orfèvre magicien, dessinent des fleurs merveilleuses sur la poignée du sabre mongol que contemple John Mannering.

Mais il faut retrouver la soeur jumelle de cette arme des Mille et une Nuits. Qui donc l'a volée ? C'est la question que pose au Baron Lord James Arthur Gentian. Mais pourquoi Lord Gentian demande-t-il une nuit de réflexion avant de révéler à John tout ce qu'il sait de ce vol ?

Et pourquoi la jeune Sara Gentian supplie-t-elle Mannering de renoncer à cette affaire ? Pourquoi, enfin, Sara tente-t-elle à plusieurs reprises de se suicider ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd. J'Ai Lu (1965)

Posté par Krri à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]