Biographie

Robin Burcell est née en 1960 aux États-Unis. Pendant toute sa jeunesse, elle regarde avec passion tous les téléfilms où les héros sont des policiers et son unique but est de devenir elle-même policier. Elle a 23 ans quand elle réalise son rêve en rejoignant le "Département de la Police californienne" et devenant du même coup la première femme officier. Pendant plus de vingt ans, elle se consacre entièrement à son travail, gravit divers échelons, allant des simples patrouilles aux enquêtes criminelles de toutes sortes, mais aussi négociatrice dans des prises d'otages et se perfectionne dans la recherche médico-légale au sein du FBI.

Ce n'est donc pas surprenant que l'héroïne du premier roman de Robin Burcell soit une femme, officier de police: on ne parle bien que des choses que l'on connaît bien, et ses années d'expérience dans la police lui donnent matière à écrire. Mais le parcours jusqu'à être éditée est plus compliqué qu'elle ne le supposait quand elle a commencé à écrire; simple passe-temps pour se changer les idées après ses journées de travail, elle écrit ainsi quelques histoires, propose un premier manuscrit à un éditeur qui le lui retourne et le range avec d'autres dans ses tiroirs. Elle s'accroche cependant, et se lance dans une histoire romanesque dans laquelle elle mêle l'Histoire et un brin de... suspense. Dix-huit mois plus tard et un premier bébé, elle représente un manuscrit entièrement relu, revu et corrigé mais là encore, il lui faut attendre trois ans pour le voir enfin publié. "When midnight comes" paraît en 1995, salué par la critique, parmi les finalistes du "The Romance Writers of America's Golden Heart for Historical" ainsi que celui du prestigieux "Prix RITA du meilleur premier roman". En France, il est publié sous le titre Aujourd'hui plus qu'hier chez J'Ai Lu en 1998.

Un premier succès qui encourage Robin Burcell a poursuivre l'écriture, à temps très partiel, entre son métier et sa famille qui s'agrandit bientôt de jumelles. Il lui faut quatre ans pour à nouveau publier un roman, premier d'une série dans lequel elle crée le personnage de Kate Gillepsie, inspectrice de police à San Francisco. "Every move she makes" (L'assassin n'a d'yeux que pour elle)paraît en 1999, récompensé par un "Barry Award" et passe pas très loin d'un "Anthony Award" qui est remis en 2003 au second opus de la série "Fatal truth" sorti en 2002 (Fatale vérité), ainsi qu'au troisième "Deadly legacy" (2003); la série compte au total 4 opus avec "Cold case" - 2004.

Robin Burcell quitte alors la police et devient auteure à plein temps (se consacre parallèlement bien sûr à sa petite famille), elle devient membre active de "l'Association Sisters in crime" et crée un nouveau personnage féminin pour une nouvelle série Sidney Fitzpatrick, agent fédéral au FBI, dont le premier titre est publié en 2008, "Face a killer", puis 4 suivent jusqu'en  2013... qui restent inédits en langue française.

Les deux premiers livres de la série Kate Gillepsie sont traduits en français au Québec, publiés par les Éditions Pratiko (sans doute pas diffusés dans le circuit habituel des librairies en France, mais on peut les trouver sur le net) mais aucune trace de traduction en français des deux suivants!

Il est à noter que Robin Burcell reverse généreusement une partie de ses royalties à "l'Association des victimes de la Police", en mémoire aux hommes et femmes qui ont donné leur vie en faisant leur devoir.

(Sources: fantasticfiction.robinburcell. )

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~~~

Résumés

  1. Aujourd'hui plus qu'hier (Éd. J'Ai Lu - 1998)

~

Série Kate Gillepsie

  1. Fatale vérité (T-2)(Éd. Pratiko - 2005)
  2. L'assassin n'a d'yeux que pour elle (T-1)(Éd. Pratiko - 2005)

Bonne lecture