de Philip Kerr

une_enquete_philosophiqueUn corps de femme est découvert violé, mutilé, couvert de graffiti obscènes. Rien de bien remarquable, hélas, dans un Londres ravagé par la violence où les meurtres en série abondent.

Pourtant un tueur d'un genre nouveau fait son apparition. La génétique ayant isolé le facteur qui prédispose à la criminalité, les criminels en puissance sont désormais fichés. Mais l'ordinateur n'est pas à l'abri des pirates informatiques, surtout quand l'un d'eux, furieux de s'être laissé ficher, se transforme en tueur en série pour éliminer les uns après les autres ses dangereux congénères.

C'est l'inspecteur principal "Jake" Jakowicz qui se voit confier l'enquête. Aidée d'un génie de l'informatique et d'un professeur de Cambridge, elle va engager avec le criminel un jeu du chat et de la souris dans lequel chacun cherche à gagner du temps. Comment traquer un assassin qui se prend pour Wittgenstein et qui dit tuer pour servir la société et la cause de la logique ?

Deux traques, policière et philosophique, pour cette enquête pas comme les autres où le coupable n'a pas toujours tort; deux voix dans ce dialogue étrange où la Frontière entre le normal et l'anormal, la folie et la raison, la loi et le hors-la-loi est parfois si floue qu'elle finit par se faire oublier.

Éditions du SEUIL

-

Réédition: Éd. Du Masque (2011)

~~~

Révélation de la nouvelle vague britannique, Philip Kerr s'essaie cette fois au polar futuriste. Si sa vision de la société de demain reste pessimiste, il réussit une fois encore un ouvrage plein d'invention, avec des portraits forts de ses protagonistes et une description passionnante de la complexité de leurs relations  Claude Mesplède

~~~