31 octobre 2009

Le bourreau et la victime

de Helen McCloy

le_bourreau_et_la_victimeHarry Vaughan, professeur d'université, apprend que son oncle vient de mourir en lui laissant une fortune considérable.

Il abandonne son poste pour retourner vivre en Virginie où il compte à la fois retrouver sa jeunesse et la femme qu'il aime.

Mais, dès son arrivée, son petit village natal, qui semble appartenir au dernier siècle et être voué à un calme éternel, est troublé par d'étranges événements qui vont en perturber durablement la paix.

Éditions LES BELLES LETTRES

Édition originale: NéO (1984)

Posté par Krri à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le miroir obscur

de Helen McCloy

le_miroir_obscureFaustina erre seule dans New York. Elle vient d'être chassée de Brereton où elle enseignait depuis un mois à peine et le choc est atroce pour elle. D'autant plus atroce que ce fut un renvoi non motivé et qu'un autre collège déjà l'a rejetée ainsi.

Accablée, éperdue, elle accepte l'aide d'un psychiatre, Basil Willing. Et celui-ci va bientôt découvrir un mystère dans la vie de Faustina: à Brereton, des témoins affirment qu'elle s'est plusieurs fois dédoublée, apparaissant simultanément en des lieux éloignés.

Faustina possède-t-elle un pouvoir parapsychique inconscient ? Ou plutôt n’y-a-t-il pas là le signe annonciateur d’une machination destinée à la perdre ?

Éditions J'AI LU

Édition originale: Éd. Pierre Horay (1953)

Posté par Krri à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La somnambule

de Helen McCloy

la_somnambule- Qui êtes-vous ? haletai-je. L'inconnue recula - et pourtant je ne vis pas ses jambes bouger. Elle était presque à la fenêtre.

Et l'air me manqua de nouveau - envolé dans un cri étranglé de terreur. Je sentis mon dos s'incruster dans le fauteuil, mes yeux se river sur l'apparition, mes lèvres trembler. Car je voyais maintenant le réverbère de la rue voisine... À travers elle.

Tom Wallace n'avait jamais vraiment cru à l'hypnotisme. Jusqu'au jour où un fantôme lui demande de venger son assassinat.

Éditions RIVAGES

Posté par Krri à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La vérité qui tue

de Helen McCloy

la_verite_qui_tueL'Instant de vérité... C'est le nom du cocktail inédit que vient de concocter la très belle et très vénéneuse Mrs. Bethune.

Qu'y a-t-il dedans ? Du gin, bien sûr. Et du vermouth. Mais le troisième ingrédient ? Picon ? Vodka ? Absinthe ?

Non, il s'agit tout simplement d'un dérivé de scopolamine, drogue qui annihile chez l'individu le désir de déformer ce qu'il sait ou ce qu'il éprouve.

Autrement dit, Mrs. Bethune a collé du sérum de vérité dans le shaker. Eh bien, le dîner promet ! Si les convives se jettent le fond de leur pensée au visage, on risque fort de ne pas arriver sans encombre au fromage...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd Pierre Horay (1954)

Posté par Krri à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Celui qui s'échappa

de Helen McCloy

celui_qui_s_echappaQu'est-ce qu'un officier de la Marine américaine vient faire seul en Ecosse ?  Dans la lande, la brume et les ruines ? Avec les fantômes ? Soi-disant, passer des vacances...

Pourquoi Johnny Stockton, le fils de l'écrivain anglais voisin, s'enfuit-il de la maison? C'est la quatrième fois, ce mois-ci, qu'il s'échappe... Maltraité dans sa famille ou, au contraire, trop gâté ?

Que fuit-il ? Qui fuit-il ? Ou vers quoi fuit-il ? 

Mais cette fois-ci on l'a suivi. Et on l'a vu disparaître. Comme ça. D'une seconde à l'autre. En plein milieu de la lande. Comme avalé par le sol... Dans le civil, Peter Dunbar était psychiatre, spécialiste de l'enfance délinquante. Comme s'il n'avait pas déjà assez de sa mission...

Et s'il y avait un lien entre les deux ?  Entre les fugues de Johnny et ce qu'il est venu chercher ? Entre eux et ces deux cadavres qui viennent encore tout compliquer ? Sacrées vacances !

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Hachette (1948)

Posté par Krri à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


En scène pour la mort

de Helen McCloy

en_scene_pour_la_mortL'arme ? Un scalpel. Mais le manche est en acier niellé. Impossible d'y relever la moindre empreinte. Et bien entendu, pas d'indice.

Les suspects, par contre, ne manquent pas. Pourtant, si aucun d'eux ne peut fournir d'alibi, ils n'ont pas davantage de mobile. Quant à la victime, personne ne semble la connaître. Bref, l'affaire ne présente rien de tangible.

Ce qui est remarquable, quand on songe que le meurtrier a eu l'audace de frapper au "Royalty Theatre", en pleine représentation et devant une salle comble. Tiendrait-on enfin le crime parfait ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Éd.Pierre Horay (1954)

Posté par Krri à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Permission de tuer

de Helen McCloy

permission_de_tuerQui pourrait vouloir tuer un critique littéraire ? 

Lorsque Harriet Sutton, après avoir fait l'acquisition d'une maison à Boston, loue plusieurs appartements à des écrivains, elle est assez optimiste pour penser qu'elle va vivre dans la paix et l'harmonie.

Pourtant, une lettre d'avertissement ne tarde pas à faire une mystérieuse apparition. Quelqu'un se propose de tuer Némésis, pseudonyme d'un critique hargneux et acerbe qui répand régulièrement son vitriol dans une revue de Boston. 

Suit un crime, perpétré avec une rare sauvagerie, et Harriet s'aperçoit avec terreur que son fils risque de se voir accusé.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

McCLOY, Helen

1904 - 1994

Biographie

Helen McCloy est née en 1904 à New York, d'une mère écrivain et d'un père qui travaille dans le milieu journalistique; elle fait ses études à Brooklyn avant de se rendre à Paris en 1923, pour s'inscrire à La Sorbonne. À la fin des années 1920, elle entame une carrière de correspondante et de critique d'art pour le compte de journaux et de magazines anglo-saxons.

De retour en Amérique en 1932, elle publie l'année suivante "Dance of Death", son premier roman policier. Suivront plus d'une trentaine de parutions, dont plusieurs ont pour héros récurrent le Dr. Basil Willing, psychiatre et psychanalyste de formation, qui occupe le poste d'assistant du District Attorney de Manhattan:  les aventures du Dr. Willing appartiennent surtout au genre du "whodunit"

Après la Seconde Guerre Mondiale, les textes de Helen McCloy lorgnent fréquemment vers le thriller psychologique (La Vierge au sac d'or) ou associent à l'enquête criminelle des éléments de fantastique dans la tradition de John Dickson Carr.(Le Miroir obscur). En 1946, Helen McCloy épouse Davis Dresser, lui aussi auteur de roman policier sous le pseudonyme de Brett Halliday; ensemble, ils fondent une agence littéraire et une maison d'édition; le couple divorce en 1961.

Elle reçoit un "Grand Master Edgar" de l'Association "Mystery Writers of America en 1990 et un "Rex Stout Award" pour l'ensemble de son oeuvre.

Helen McCloy décède en 1994 à New Haven dans le Connecticut.

(Sources Wikipedia)

~

Résumés

  1. Celui qui s'échappa (Le Masque - 1992)
  2. En scène pour la mort (Le Masque - 1986)
  3. La somnambule (Rivages - 1991)
  4. La vérité qui tue (Le Masque - 1986)
  5. La vierge au sac d'or (Le Masque - 1991)
  6. Le bourreau et la victime (Éd.Les Belles Lettres - 2000)
  7. Le miroir obscur (J'Ai Lu - 1983)
  8. Permission de tuer (Le Masque - 1982)

~

Autres titres

  • Feu le Dr. Willing
  • Mourir pour être belle
  • Qui est à l'appareil ?
  • Une poignée de main avec la mort

Bonne lecture

Posté par Krri à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2009

L'homme au bras de fer

de Elmore Leonard

l_homme_au_bras_de_ferAprès  Médecine apache et 3 heures 10 pour Yuma, ce troisième volume, précédé d'une conversation avec Elmore Leonard, achève la publication de l'intégrale de ses western.

Éditions RIVAGES


Elmore Leonard connut ses premiers succès dès les années 1950, en publiant des nouvelles dans les pulps, et s'illustre depuis dans tous les genres. L'efficacité de ses histoires, son humour grinçant, son sens du rythme, ses personnages hauts en couleur lui ont valu la fidélité d'un large public et de nombreuses adaptations au cinéma, parmi lesquelles Hombre (1967), Zig Zag Movie (en 1995, sous le titre Get Shorty), Punch Créole (en 1997, sous le titre Jackie Brown), et plus récemment Be Cool (2005) ou le remake de 3 heures 10 pour Yuma par James Mangold, avec Russell Crowe et Christian Bale (2008).

~~~

"Le plus remarquable, dans ses nouvelles, c'est qu'elles sont encore meilleures que ses romans."  "The Irish Examiner"

~~~

"[On] est frappé non seulement par le talent du jeune Leonard pour recréer l'atmosphère brûlante de la frontière du sud-ouest, mais aussi par sa capacité à construire ses intrigues et à évoquer ses personnages avec une rare économie de moyens."  "The Financial Times"


Posté par Krri à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2009

L.A. Confidential

de James Ellroy

LA_confidentielTrois flics dans le Los Angeles des années cinquante...

Ed Exley veut la gloire. Hanté par la réussite de son "incorruptible" de père, il est prêt à payer n'importe quel prix pour parvenir à l'éclipser.

Bud White a vu son père tuer sa mère. Aujourd'hui, il est devenu un bloc de fureur, une bombe à retardement portant un insigne.

"Poubelle" Jack Vincennes terrorise les star de cinéma pour le compte d'un magazine à scandales. Un secret enfoui dans sa mémoire le ronge. Il fera tout pour ne pas le laisser remonter à la surface.

Trois flics pris dans un tourbillon, un cauchemar qui teste leur loyauté et leur courage, un cauchemar d'où toute pitié est exclue et qui ne permet à personne de survivre.

Éditions RIVAGES

Édition originale (1991)


L.A. Confidential est un roman noir épique.   


Posté par elleon à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]