Biographie

Linwood Barclay est né en 1955 dans le Connecticut (États-Unis), sa famille émigre au Canada alors qu'il est tout juste âgé de quatre ans, ce pour des raisons professionnelles: son père, illustrateur publicitaire, a trouvé un nouveau poste dans une agence de publicité, au nord de la frontière. De ce père, décédé alors que le jeune Linwood est adolescent, il lui reste la passion des collections de dessins de voitures et de maquettes. Tout en suivant ses études, il fait divers petits boulots avant d'entamer une carrière de journaliste en 1977, aussitôt son diplôme de Littérature anglaise (BA) obtenu à "l'Université Trent" de Peterborough (Ontario). Il commence dans un petit journal local "The Peterborough Examiner", passe ensuite quelque temps au "Oakville Journal Record" et finit par entrer en 1981 au "Toronto Star", le journal le plus distribué au Canada.

Il passe par tous les postes, gravit tous les échelons de l'édition avant de devenir, en 1993, le plus populaire des chroniqueurs de la page "Vie quotidienne". Il y écrit trois articles hebdomadaires, billets humoristiques portant sur des petites histoires de tous les jours, de celles qui arrivent quotidiennement à un père, d'autres sur des faits divers de société mais aussi une chronique politico-satirique dans laquelle il critique le gouvernement canadien. On l'a compris, l'écriture tient une place importante dans la vie de Linwood Barclay qui se lance bientôt dans la rédaction d'un livre de "souvenirs", ceux de sa vie dans un petit cottage à la campagne: "Last resort" est publié en 1996 et se retrouve en lice pour le "Stephen Leacock Medal for humour". Il poursuit alors, dans cet esprit, l'écriture de "This house is nuts: surviving the absurdities of everyday life", sorte de compilation de certaines de ses chroniques, qui paraît en 1998.

Cette même année, il passe au roman de fiction avec "Mike Harris made me eat my dog", mais, c'est avec son premier roman policier "Bad move"(Mauvais pas) qu'il entre dans ce genre littéraire en 2004: roman policier certes, mais où l'humour reste présent. Il y crée le personnage de Zack Walker, journaliste et auteur de S.F( qui lui ressemblerait un peu...) qu'il fait vivre le temps de trois autres romans qu'il classe lui-même dans les "suspenses comiques", une série qui obtient un succès d'estime. Auteur prolifique, en 2007, Linwood Barclay publie le 4ème opus de la série, "Stone rain" et aussi "No time for goodbye" qui s'inscrit alors dans un genre complètement différent: le thriller psychologique, genre qui lui permet d'exprimer ses peurs, ses angoisses car il avoue être un grand "anxieux", d'autant que la page des faits divers n'est pas faite pour le rassurer... 

Curieusement, et très inhabituel, ce dernier livre publié en même temps au Canada et en Allemagne remporte un énorme succès dans ce pays européen avant même d'avoir été diffusé dans les autres pays de langue anglaise: succès non désavoué au niveau international, le livre est traduit à ce jour en quelques 20 langues. En France, les Éditions Belfond achètent les droits de "No time for goodbye" qui devient Cette nuit-là, publié à l'automne 2009 (en avant-première au printemps 2009 chez France-Loisirs), les lecteurs français peuvent enfin découvrir Linwood Barclay, auteur canadien, vivant à Burlington avec son épouse Neetha dont il a eu deux enfants.

L'auteur et néanmoins journaliste, qui a signé un contrat chez l'éditeur américain "Bantam Books" pour quelques années, prend alors une année sabbatique en 2008 pour se consacrer à la promotion de ses livres mais il écrit sa dernière chronique dans le "Toronto Star" à l'été de la même année, y annonçant la fin de sa carrière de journaliste. Il faut dire que le roman suivant, autre thriller psychologique, "Too close to home" paru en 2008 au Canada (et en Allemagne!) a remporté "The Arthur Ellis Award for the best novel" au Canada ( promesse d'un nouveau succès au-delà des frontières); Linwood Barclay écrit un roman par an: " Fear the worst" (Crains le pire) est publié en 2009 tandis que "Never look away"(Ne la quitte pas des yeux) est d'ores et déjà annoncé pour 2010 et il se prête volontiers au jeu (et aux joies) de la promotion.   

(Sources: linwoodbarclay. / fantasticfiction. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. Celle qui en savait trop (Éd. Belfond - 2015)
  2. Cette nuit-là (Éd. Belfond - 2009)
  3. Contre toute attente (Éd. France Loisirs - 2012 /Éd. Belfond - 2013)
  4. Crains le pire (Éd. Belfond - 2012)
  5. En lieux sûrs (Éd. Belfond - 2017)
  6. Fenêtre sur crime (Éd. Belfond - 2014)
  7. La fille dans le rétroviseur (Éd. Belfond - 2016)
  8. Les voisins d'à côté (Éd. Belfond - 2010)
  9. Ne la quitte pas des yeux (Éd. Belfond - 2011)

~

Série Zack Walker

  1. Mauvais garçons (T-2)(Éd. Belfond - 2013)
  2. Mauvais pas (T-1)(Éd. Belfond - 2012)
  3. Mauvaise compagnie (T-3)(Éd. Belfond - 2014)
  4. Mauvaise influence (T-4)(Éd. Belfond - 2015)

Bonne lecture