08 novembre 2009

Victor, de la Brigade mondaine

de Maurice Leblanc Avant le vol des bons de la Défense nationale et les assassinats qui suivirent, la renommée de Victor, de la Brigade mondaine, n'excédait pas le cercle restreint de ses chefs et de ses collègues. Il fallut, pour le mettre en évidence, qu'apparût brusquement en face de lui cet extraordinaire, ce formidable personnage d'Arsène Lupin, qui allait donner à cette ténébreuse affaire sa signification et son intérêt spécial. Les qualités déjà remarquables du vieil inspecteur furent portées à leur paroxysme par le... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2009

Les huit coups de l'horloge

de Maurice Leblanc L'un des événements les plus incompréhensibles de l'époque qui précéda la guerre fut ce qu'on appela l'affaire de "la Dame à la Hache". La solution n'en fut pas connue, et elle ne l'eût jamais été si les circonstances n'avaient pas obligé le prince Rénine — devons-nous dire Arsène Lupin ? — à s'en occuper, et si nous n'en pouvions donner aujourd'hui, d'après ses confidences, le récit authentique... Le mobile ? les cinq femmes avaient été entièrement dépouillées de leurs bijoux, porte-monnaie et objets de valeur.... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

Les Dents du tigre

de Maurice Leblanc Un fabuleux héritage américain déclenche des crimes en cascade sur le sol français. Si l'on ne retrouve pas les descendants de la famille Roussel, l'argent sera remis à Don Luis Perenna, ancien légionnaire au Maroc, deux fois décoré. Coup de théâtre ! Ce héros est... Arsène Lupin. Il ne lui est pas plus difficile en effet d'être un noble espagnol que chef de la Sûreté à Paris, d'être vivant tout en étant mort, de sauver la femme qu'il aime des dents du tigre ! Aventurier de génie, homme d'humour qui baptise sa... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

Les confidences d'Arsène Lupin

de Maurice Leblanc Allô... le service de la Sûreté ?... M. l'inspecteur principal Ganimard est-il ici ?... Pas avant vingt minutes ? Dommage !... Enfin !... quand il sera là, vous lui direz ceci de la part de Mme Dugrival... Oui, Mme Nicolas Dugrival... Vous lui direz qu'il vienne chez moi. Il ouvrira la porte de mon armoire à glace, et, cette porte ouverte, il constatera que l'armoire cache une issue qui fait communiquer ma chambre avec deux pièces. Dans l'une d'elles, il y a un homme solidement ligoté. C'est le voleur, l'assassin... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2009

La demoiselle aux yeux verts

de Maurice Leblanc « Demoiselle aux yeux verts, vous êtes ma captive désormais, se dit Raoul de Limézy, alias Arsène Lupin. Complice d'assassin, d'escroc et de maître chanteur, meurtrière vous-même, jeune fille du monde, artiste d'opérette, pensionnaire de couvent... Qui que vous soyez, vous ne me glisserez plus entre les doigts. La confiance est une prison d'où l'on ne peut s'évader et, si fort que vous m'en vouliez d'avoir pris vos lèvres, vous avez confiance au fond du coeur en celui qui ne se lasse pas de vous sauver, et qui se... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

La demeure mystérieuse

de Maurice Leblanc Le clou de la manifestation doit être l'apparition sur la scène de l'Opéra de la ravissante Régine Aubry dont la robe est recouverte d'une merveilleuse tunique ornée des diamants les plus purs. Malgré la fortune que cela représente, le galant lapidaire Van Houben qui l'a ainsi parée pour la séduire n'est pas trop inquiet. Comme il l'explique à Jean d'Enneris qui se trouve dans sa loge, le brigadier Béchoux, ce policier qui s'est rendu célèbre par sa collaboration avec le mystérieux Jim Barnett, de l'Agence Barnett... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2009

La comtesse de Cagliostro

de Maurice Leblanc C'est ici la première aventure d'Arsène Lupin, et sans doute eût-elle été publiée avant les autres s'il ne s'y était maintes fois et résolument opposé. Non, disait-il, entre la comtesse de Cagliostro et moi, tout n'est pas réglé. Attendons. L'attente dura plus qu'il ne le prévoyait. Un quart de siècle se passa avant le règlement définitif. Et c'est aujourd'hui seulement qu'il est permis de raconter ce que fut l'effroyable duel d'amour qui mit aux prises un enfant de vingt ans et la fille de Cagliostro. Éditions... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

La Cagliostro se venge

de Maurice Leblanc Suite de La Comtesse de Cagliostro Dans une banque, un monsieur myope compte les liasses de billets. Un monsieur qui voit très clair l'observe avec l'intérêt qu'éveille chez lui toute jolie somme passant à sa portée, car ce second monsieur se nomme Raoul d'Averny, alias Arsène Lupin - qui décide d'appliquer sa méthode, c'est-à-dire filer le bonhomme jusqu'à son domicile et s'implanter dans les parages pour repérer les lieux avant d'agir. Voilà comment il se retrouve propriétaire du Clair-Logis, au mieux avec le... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

L'île aux trente cercueils

de Maurice Leblanc Trente écueils menaçants cernent l'île de Sarek en Bretagne. Les habitants superstitieux l'appellent l'île aux trente cercueils. Une légende les hante: trente victimes doivent mourir dont quatre femmes en croix. Véronique d'Hergemont, venue chercher son fils après quatorze ans d'absence, a la désagréable surprise de voir ses initiales sur les bornes, sur les portes des chapelles et son visage sur un dessin de femme crucifiée ! L'étrange atmosphère des légendes celtes, cette « Pierre-Dieu qui donne mort ou vie »,... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

L'éclat d'obus

de Maurice Leblanc Fin juillet 1914. Venant de se marier, Paul et Élisabeth Delroze arrivent au château d'Ornequin situé au-dessus de la petite cité lorraine de Corvigny, à quelques kilomètres de la frontière allemande. Ce château, appartenant au comte d'Andeville, père d'Élisabeth, est fermé depuis la mort de sa femme, la comtesse Hermine. En visitant le château Paul va faire une découverte effarante, atroce, qui va bouleverser sa vie. Et c'est la guerre... Éditions LE LIVRE DE POCHE Publication originale dans "Le journal" (1915)... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]