11 novembre 2009

Meurtre d'un gigolo

de Mehmet Murat Somer

meurtre chez les gigolos

Le narrateur, Burçak, est un travesti cultivé et détective amateur qui pratique la boxe thaï et gagne sa vie comme hacker. Le soir, outrageusement fardé et vêtu de robes glamour, il s’efforce de ressembler à Audrey Hepburn.

Récemment plaqué par le énième amour de sa vie, il ne veut plus retourner à son club de Beyoglu. Puis, sa copine Pompon l’ayant convaincu de faire son come-back, il s’entiche d’un avocat 100% hétéro. Quand on découvre le corps d’un jeune chauffeur de minibus qui se révèle être aussi un gigolo de haut vol, Burçak oublie ses chagrins et se lance dans l’enquête: l’avocat semble impliqué, ce sera une bonne occasion de le revoir.

Dans le même temps, ses talents d’informaticien lui permettent de démasquer une escroquerie qui révèle la corruption de plusieurs personnalités en vue d’Istanbul.

Éditions DU MASQUE


Le dénouement pastiche celui des romans d’Agatha Christie: à mourir de rire.


 

Posté par Krri à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :