12 novembre 2009

Sans bavures

de Frederick Forsyth

sans_bavureQuand un maître du récit se met à la nouvelle, le résultat donne un des titres les plus prenants qui soit. Car Forsyth apporte à ce recueil excitant et merveilleusement varié la force imaginative, la puissance de souffle et le souci du détail qui ont fait de ses livres des best-sellers mondiaux.

Tricherie, chantage, meurtre et froide vengeance sont les leitmotiv de ces nouvelles qui nous déplacent de Londres à la côte espagnole, de l'île Maurice à Dublin et à la Dordogne.

Dans l'histoire qui donne son titre au recueil - un récit magistralement mis en forme, avec un retournement sauvage en fin de parcours -, le plan parfait d'un riche coureur de jupons pour tuer le mari de la femme qu'il aime prend une tournure désastreuse.

Dans "Il n'y a pas de serpents en Irlande", c'est un jeune étudiant en médecine qui s'inspire d'une déesse hindoue de la vengeance pour en finir ingénieusement avec l'Irlandais qui l'a humilié.

Que son sujet soit l'assassinat sournois, l'escroquerie cruelle ou le choc glacé de la coïncidence, Forsyth n'est jamais moins que foudroyant. Qu'il écrive sur le trafic d'armes à la frontière irlandaise, ou sur la lutte à mort avec un prédateur marin tropical, il y met la touche Forsyth évocatrice et authentique.

Voici donc dix histoires qui portent son empreinte. Dix histoires de pur suspense.

Éditions LE LIVRE DE POCHE

Édition originale: Albin Michel (1982)

etoile Grand Prix de Littérature policière/roman étranger (1983)

Posté par elleon à 04:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Le quatrième protocole

de Frederick Forsyth

le_4e_protocoleDes hommes désespérés peuvent prendre des mesures désespérées et il y avait de bonnes raisons de penser que dans de nombreux domaines, l'URSS était en ce début 87 au bord du désastre...

Mais oseraient-ils aller jusqu'à briser "Le quatrième protocole" ? Comment les services secrets occidentaux pourraient-ils les en empêcher avant l'expiration d'un dramatique ultimatum ?

Exigeant, rigoureux, d'une habilité démoniaque, Frederick Forsyth enferme son lecteur dans une mécanique parfaite et ne le lâche plus. Il ne raconte pas une histoire, il la fait revivre avec une intensité maximale et lui donne la dimension d'une tragédie de notre temps.

Éditions ALBIN MICHEL


Le "New York Times" n'hésite pas à le saluer comme incontestablement « le meilleur Forsyth, et de loin ». Après l'immense succès de Chacal et de L'Alternative du diable, Le quatrième protocole est peut-être son chef-d'oeuvre. 


Posté par elleon à 04:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,