27 novembre 2009

Le supplice d'Amélie

de Laurent Boyet

le_supplice_d_amelie_ Ça vous dit quelque chose Farges, ce négociant notoirement connu sur la place du "Marché international Saint-Charles"...

Sa disparition soudaine laisse sa femme dans une situation compliquée et Caroline Payet perplexe...

À peine le temps d'oublier le "Rédempteur de la Têt" et déjà une nouvelle affaire à résoudre: une étrange disparition, celle de M. Farges. Le temps ne travaille pas pour Caroline Payet ! Le supplice inexorable se met en oeuvre...

Patience, simple question de patience...

Éditions CAP BÉAR

Posté par elleon à 05:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le rédempteur de la Têt

de Laurent Boyet

le_redempteur_de_la_tetDepuis son nom jusqu'à sa vie, rien n'est simple pour le lieutenant Bruno Layette. Pour oublier son quotidien au commissariat de Perpignan, lui, le petit flic de province, rêve de la P.J, d'une vraie enquête, d'une affaire quoi ! Le grand jour arrive: un tueur l'invite à suivre sa trace...

Mais jusqu'où ira le lieutenant pour démasquer le meurtrier ?

Avis aux promeneurs, les berges de la Têt ne sont pas aussi paisibles qu'elles le paraissent.

L'obscurité des nuits perpignanaises réservent bien des surprises. Du crépuscule à l'aube il y règne un bien étrange mystère; le rédempteur rôde...

Éditions CAP BÉAR

Posté par elleon à 05:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Laurent BOYET

Biographie

Laurent Boyet est né en 1971 dans une commune rurale de la Loire. Depuis toujours il est habité par deux passions: l'écriture qu'il pratique depuis sa jeunesse, écrivant sur un carnet tout ce qui lui passe par la tête, mais, depuis qu'il est en âge de comprendre c'est surtout à la "protection" de la société qu'il se destine. C'est ainsi qu'il choisit de faire carrière dans la police, débute en 1995 comme inspecteur à Versailles et quelques années plus tard se retrouve capitaine de police aux frontières du Perthus dans les Pyrénées orientales, région à laquelle il est aujourd'hui très attaché. Il réside avec sa famille à Perpignan, une ville dans laquelle il situera ses romans policiers à venir.

Ses fonctions dans la police ne l'écartent pas de son autre passion qu'est l'écriture, bien au contraire, car elle s'avère de plus en plus nécessaire à son équilibre; un moyen d'expression qui lui sert aussi de thérapie pour exorciser des histoires personnelles. En 2001, il publie aux Éditions du Panthéon un premier roman, véritable ode à l'amour, "Toi" qui lui vaut une mention spéciale au "Prix Littéraire Européen"; et en 2005, autre histoire d'amour, inspirée en partie autobiographique "L'autre..." qu'il publie à compte d'éditeur chez manuscrit. Un roman dans lequel il entraîne le lecteur dans « un face à face émouvant entre un homme qui veut juste se souvenir des belles choses de sa vie et, un autre, qui se demande si l'on peut gouverner avec le coeur... ». Loin de lui alors l'idée d'écrire un polar bien que son travail lui offre un large panel de sujets, il préfère justement écrire des « histoires d'amour, qui finissent bien, ou mal, c'est selon. »

Pourtant, l'opportunité lui en est donné par l'éditeur régional Cap Béar( sis à Perpignan) qui a créé une collection de "polars catalans", (romans en format poche) et en 2008, Laurent Boyet franchit enfin le pas avec Le rédempteur de la Têt, dans lequel il montre avec « justesse la vraie vie d'un flic (...) ce qui se passe dans les têtes des flics, qui sont aussi des têtes de femmes et d'hommes, lorsqu'ils sont mis face à la découverte d'un cadavre, une autopsie...etc » (entretien sur bscnews., nov 2008). C'est aussi l'occasion de montrer toute l'affection qu'il porte à cette région; il est d'ailleurs à l'origine de la création du "Comité Pyrénées Orientales".

Il poursuit avec le polar en 2009, Le supplice d'Amélie, roman encore plus noir que Le rédempteur de la Têt, pas véritablement une suite mais certains des personnages y sont repris. Après ces deux romans policiers, l'auteur assure que bien que ce genre « lui permette d'aller très loin dans l'écriture, l'imaginaire, l'exutoire », il n'a cependant pas envie de se laisser « enfermer dans un style ou un genre littéraire », car c'est l'écriture qui le "dirige" avant tout.

(Sources: roman-a-lire. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. Cent cinquante pulsations (Éd. Numériklivres - 2013)
  2. Le rédempteur de la Têt (Éd. Cap Béar - 2008)
  3. Le supplice d'Amélie (Éd. Cap Béar - 2009)

~

Autres titres

  • Mon autre...
  • Perpignan, mon amour
  • Toi

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]