de John Dickson Carr

Par la barbe du prophète ! L'inspecteur Carruthers sent que cette histoire de postiches finira par le rendre chèvre.

Pourquoi diable l'huluberlu qui a agressé l'un de ses hommes devant le "Musée Wade" portait-il une fausse barbe blanche ? Et pourquoi le cadavre découvert à l'intérieur du musée était-il affublé - entre autres accessoires baroques - d'une fausse barbe noire ?

Enfin, quelque soit la signification de ces attributs aussi factices que pileux, une chose est certaine: le mort n'a pas pu se poignarder tout seul. Il lui a fallu le concours d'un assassin très habile au maniement des armes orientales.

Un barbu, lui aussi ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

                                                                 ~~~

Un chef-d'oeuvre inédit du maître, écrit en 1936

~~~