Biographie

Alan Bradley est né en 1940 à Toronto et a grandi à Cobourg dans l'Ontario. Après avoir suivi des études d'ingénieur électronique, il travaille dans plusieurs stations de Radio et Télévision et enseigne au "Ryerson polytechnical Institute" de Toronto. Il passe ensuite quelques vingt-cinq ans au poste de directeur de la section "Techniques multimédias" à l'Université de Saskatchewan, prend sa retraite en 1994 pour se consacrer à l'écriture.

L'écriture, Alan Bradley s'y adonne déjà pendant ses années à Saskatchewan au travers de nouvelles pour la jeunesse,  publiées dans des revues littéraires ou bien diffusées à la radio "CBC"; parallèlement, il enseigne en cours du soir,  l'écriture de scripts et scénarios pour la TV et il oeuvre à la création de la "Saskatchewan Writers Guild", association entièrement vouée à l'étude de Sherlock Holmes. C'est ainsi qu'il en vient à écrire, en association avec William A.S. Sargeant, le fameux "Mrs Holmes of Baker Street", paru en 1986 ( réédité en 2004) dans lequel, les deux auteurs affirment que le grand détective était en fait une femme. Un livre qui soulèvera bien des remous parmi les "Holmesiens", donnant lieu à de nombreux débats et interviews à la radio et la télévision ainsi qu' un certain nombre d'articles dans "The Globe and mail" et "The National Post".

Alan Bradley publie en 2006, une autobiographie centrée sur sa jeunesse à Cobourg , "The shoebox Bible" qui retient peu l'attention mais en 2007, il remporte un immense succès avec le premier opus de la série Flavia de Luce : "The sweetness at the bottom of the pie", une enquête policière qui obtient le "British Crime Writers'Association's Debut Dagger", alors que l'auteur n'a alors écrit qu'une quinzaine de pages. La protagoniste de cette série policière située dans les années 50, est une fillette de 11ans, Flavia, chimiste en herbe,  qui vit dans un petit village anglais où il se passe de bien curieuses choses qui ne vont pas  laisser la malicieuse enfant indifférente. Depuis la publication de ce premier roman << brillant et plein de malice >>, l'auteur a signé un contrat pour cinq autres opus, tandis que les récompenses n'en finissent pas de pleuvoir: en 2009, "The Agatha Award" pour le meilleur premier roman "The Spotted Owl Award", "The Dilys Award" et en 2010: "The Macavity Award" ainsi que "The Barry Award".

Les droits de traduction sont très rapidement achetés et ainsi Alan Bradley , auteur canadien de soixante-dix ans, est connu désormais en Italie, Allemagne, Espagne, Pologne, Corée, Brésil et bien entendu... en France, où les Éditions J.C. Lattès publient, au printemps 2010, ce premier roman, Les étranges talents de Flavia de Luce, qui devrait ravir les adultes autant que les enfants; la série compte 4 opus en 2015 (8 au Canada) avec la parution aux Éditions 10/18 dans leur collection Grands Détectives de Je suis lasse des ombres, ("I am half sick of shadows" - 2011).

(Sources: Wikipedia /fantasticfiction. /alanbradleyauthor. )

Elleon (Mise à jour 04/2015)

~~~

Résumés

Série Flavia de Luce

  1. Je suis lasse des ombres (Éd. 10/18 - 2015)
  2. La mort n'est pas un jeu d'enfant (Éd. Du Masque - 2011)
  3. La mort dans une boule de cristal (Éd. Du Masque - 2012)
  4. Les étranges talents de Flavia de Luce (Éd. J.C Lattès - 2010)

Bonne lecture