de Brigitte Aubert

coincidence

Coïncidences met en scène le personnage d’Antoine qui se morfond près d’un téléphone silencieux. Cela fait bientôt deux heures qu’il attend Julia pour aller dîner, ni tenant plus, il appelle chez des amis de sa femme mais hélas sans succès, jusqu’à ce que la  sonnerie tant attendu le fait sursauter. Ce n’est pas la voix de Julia, mais celle d’un homme qui lui apprend être en compagnie de sa femme et que, s’il souhaite la revoir vivante, il doit suivre ces instructions: se munir de son arme, prendre un train pour Paris-Montparnasse, aller à la brasserie alsacienne et tirer sur son vice-président…

Antoine a des soupçons, cet inconnu à l’air de le connaître parfaitement et surtout pourquoi doit-il tuer son patron ? Ne s’agirait-il pas d’une machination, d’un coup monté…

~~~

Dans Rigor Mortis ce sont des jeunes filles de nationalité étrangère, venues étudier à Paris, qui disparaissent. La police est sur le qui-vive et travaille en étroite collaboration avec la presse.

Au bureau de la rédaction c’est l’affolement depuis qu’Andréa a reçu l’appel du tueur schizophrène, et en prime, une photo de ses exploits. Il joue avec leurs cadavres, les aime, se serre contre eux, leur parle, vie avec, et dès qu’ils sentent trop mauvais les enterre sous son parquet. Ce ravisseur très discret qui nargue la Police semble être au courant de tous leurs agissements.

Mais qui peut-il bien être pour être si près d’eux et en même temps invisible ?…

Éditions POINTS