de Joëlle Wintrebert

lentement_s_empoisonnentUn patron d'ONG qui se noie dans le Léman, pourquoi pas. Dans un mètre d'eau, c'est déjà plus troublant. Meurtre ?

On se demande bien qui pourrait en vouloir à un apôtre de l'aide au tiers monde. Mais dans l'affaire Otto Hagen, ce ne sont pas les bizarreries qui manquent. Par exemple, depuis quand les trusts pharmaceutiques font-ils dans l'import-export de bananes ? Et qu'est-ce que ce vaccin anti-sida testé sur des humains sans que personne n'en ait jamais entendu parler ?

Pour Mark Sidzik, une seule certitude : s'il ne se dépêche pas, c'est une hécatombe qui l'attend. Et il pourrait bien en faire partie...

Éditions FLAMMARION