de Pétros Márkaris

l_empoisonneurKaterina, la fille du bien aimé commissaire Charitos, a décidé d’épouser son amoureux, Phanis, mais civilement, pas devant le pope!

Le mariage civil est aussi gai qu’un enterrement: plus personne ne se parle. Pour calmer les nerfs de sa femme, Adriana, Charitos l’emmène faire un tour à Istanbul. Au programme: tourisme, gastronomie, premiers contacts avec la petite communauté des Roums orthodoxes.

Mais le séjour est bientôt troublé. Maria, une nonagénaire, aurait empoisonné son frère dans le Nord de la Grèce avant de filer à Istanbul pour régler quelques comptes avec le passé. Pour éviter un incident diplomatique, Charitos est chargé par son supérieur d’enquêter en collaborant avec un jeune collègue turc élevé en Allemagne: méfiance ancestrale au programme. Multiplication de cadavres, indices minces.

Cette Maria se déplace comme un fantôme et a toujours une longueur d’avance sur la police. Ni son âge ni sa faiblesse ne l’arrêtent. Mais tout s’arrange, les deux policiers finissent par tisser des liens amicaux, ils retrouvent Maria, et une fois son compte réglé, Charitos se presse de rentrer à temps pour le mariage religieux auquel Katerina a finalement consenti.

Éditions du SEUIL

~~~

Ce troisième roman publié au Seuil, se déroule entièrement à Istanbul, ville de naissance de l'auteur.

~~~