31 mars 2011

Appellation contrôlée

de Dick Francis Quoi de plus normal que de demander à Tony Beach, négociant en vins, son avis sur une bouteille de whisky. Mais la question, en l'occurrence, lui est posée par un inspecteur de police. Talonné par une mystérieuse organisation, Tony Beach se retrouve subitement plongé dans le monde "dénaturé" de la fraude. Ne dit-on pas que les cadavres se conservent longtemps dans l'alcool... Éditions 10/18 Édition originale: Belfond (1987)
Posté par elleon à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2011

L'amour du mal

de Dick Francis  "Ce Gallois du Pembrokeshire a été, comme on sait, jockey professionnel pendant neuf ans et son palmarès est, à ce titre, impressionnant.  Quand il raccroche sa cravache, c'est pour entrer au "Sunday Express", à la rubrique hippique. Il publie son premier roman, Patatrot, qui remporte un vif succès et sera porté à l'écran par Tony Richardson. Suivront une trentaine de romans dont la plupart se déroulent dans le milieu des courses. Auteur authentique, pétri de talent, il sait peindre au couteau une galerie... [Lire la suite]
Posté par elleon à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Ventre à terre

de Dick Francis Verte et paisible Angleterre des chasses au renard, des courses au clocher, du "Grand National" auquel assiste la reine, où le cheval devient le véritable roi des animaux nobles. Oui. Et pourtant, dans une de ces prairies où les coursiers attendent d'ordinaire l'heure du triomphe, trois hommes sont en train d'administrer les tortures les plus sadiques à une pauvre bête, pour la mettre << en condition >>. Car Il faut qu'elle gagne, ou qu'elle en crève. Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Risqué !

de Dick Francis Comme il est difficile d'être à la fois comptable honnête et jockey amateur chanceux. Dans ces deux domaines, j'ai eu l'occasion de faire mes preuves, mais tout le monde m'en a voulu : fraudeurs de fisc, entraîneurs et bien d'autres. Chacun cherche à tricher, sur les champs de courses comme dans les livres de comptes. J'ai compris ma douleur, jusqu'à faire découvrir l'amour à une dame d'âge mûr, mais qui finalement m'a sauvé la mise. Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Patatrot

de Dick Francis Je croyais avoir semé mes poursuivants. C'est alors que, d'un sentier sur la droite, déboucha la camionnette. Je me retournai. Une autre voiture arrivait par derrière. Mes jambes se resserrèrent sur les flancs d'Amiral Je ne réfléchis pas. Amiral n'hésita pas non plus. Il prit son élan, ramassa son puissant arrière-train et, malgré les menaces des tueurs qui se ruaient hors de la voiture, il sauta par-dessus le capot, sans même en érafler la peinture. Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Panique au pesage

de Dick Francis 1 m 50 de haut, dans les 55 kilos... Même si on est en passe de devenir le roi du turf, comment ne pas faire de complexes le jour où la guigne s'installe, où vos trotteurs font de l'apathie pernicieuse et où la débine montre sa face blême? Alors on consulte un spécialiste et, au lieu d'une psychose, c'est une tortueuse machination qui se révèle, un complot délirant qui appelle la vengeance… Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2011

Lunettes sans monture

de Dick Francis Alyocha. Ça aurait pu être un prénom russe, d'homme ou peut-être de femme. C'était ce qu'on m'avait supplié de venir découvrir, à quelques mois des Jeux Olympiques, à la suite de la mort pas très naturelle d'un jockey allemand qui avait murmuré ce mot avant de trépasser. On redoutait quelque forme de sabotage des épreuves hippiques. Et quand enfin j'appris ce qu'Alyocha signifiait, je compris que le sabotage en question était... monumental ! Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Le banquier

de Dick Francis Au Royal Ascot, lors du prix "King Edward VII", le banquier Tim Ekaterin assiste à la victoire du magnifique pur-sang Sandcastle. Et sauve la vie de Calder Jackson, un homme étrange qui prétend soigner les chevaux par les plantes et l'imposition des mains. Lorsque quelques mois plus tard, Oliver Knowles, un riche éleveur, vient solliciter un prêt auprès de Tim pour acquérir Sandcastle et en faire un ... étalon, le banquier hésite : peut-on investir une telle somme sur la descendance d'un cheval, fût-il un champion ? ... [Lire la suite]
Posté par elleon à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Et voilà le tableau !

de Dick Francis En débarquant chez mon cousin pour un séjour à la campagne, j'arrivai en plein drame : sa jeune femme venait d'être sauvagement assassinée alors qu'elle avait surpris des cambrioleurs en train de piller sa maison. Pour innocenter le mari que tout accablait, je suis allé très loin, jusqu'en Australie, pas pour chasser le kangourou, mais des malfrats internationaux qui vendaient de faux tableaux mais laissaient derrière eux de vrais cadavres. Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2011

Le casse-pattes

de Dick Francis Mon vieux despote de père s'était cassé la jambe ; ça n'avait pas suffi à abattre sa hargne. Mais "Moonrock" et "Indigo", eux, c'étaient des pur-sang. Pour eux, une jambe cassée, ça signifiait la mort. Le richissime gangster Rivera ne l'ignorait pas et si je refusais à son fils Alessandro de courir le Derby sur "Archange", le crack de l'écurie, tous les chevaux allaient y passer. Alessandro... enfant gâté, arrogant, volontaire... mais aussi jockey dans l'âme, et c'était mon seul atout. Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]