de John Dickson Carr

les_meurtres_de_bowstringBigre ! Ils sont impressionnants, ces gantelets de fer. Et rudement lourds, aussi. L'assassin avait-il donc besoin de s'encombrer de ces antiquités pour s'attaquer à lord Rayle ? Et que fait cette corde d'arbalète nouée au cou de la victime ?  Elle n'a pas causé la mort, le légiste est formel.

Alors, pourquoi tant de chichis ? Et surtout, comment l'assassin a-t-il pu filer de la galerie des armures, puisque chaque issue en était gardée ?

Eh bien, lord Rayle peut se féliciter d'avoir trouvé une mort intéressante: se faire étrangler par un passe-murailles vraisemblablement amateur d'armes anciennes, c'est tout de même moins banal que de mourir bêtement dans son lit...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

Édition originale: Éd. Hachette (1948)