31 mai 2011

Alibi Club

de Francine Mathews

alibi club

Paris 1940. Les Allemands marchent sur la capitale et l'inquiétude est à son paroxysme. Un avocat américain, habitué du célèbre cabaret l'Alibi Club, est retrouvé mort dans ce qui paraît être une sordide affaire de sexe.

Philip Stilwell n'a pas choisi le bon moment pour mourir dans des conditions suspectes. Le petit monde de L'Alibi Club où les espions, les hommes d'affaires, les scientifiques, et le personnel d'ambassade ont l'habitude de se retrouver, est discrètement secoué.

Sally King, la fiancée de la victime, refuse les conclusions évidentes de l'enquête et fait appel à Joseph Hearst, attaché de l'ambassade des Etats-Unis pour l'aider à résoudre ce qu'elle croit être un assassinat.

Car tous les dossiers rassemblés secrètement par Philip Stilwell et liés à I.G.Farbenindustrie - tristement célèbre pour avoir fabriqué le gaz Zyklon B pendant la guerre - ont disparu.

Édtions du TOUCAN

~~~

Dans ce thriller angoissant sur fond de réalité historique, les êtres ayant réellement existé côtoient les personnages de fiction.

~~~

Posté par elleon à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 mai 2011

Des gens heureux

de Päivi Alasalmi

des gens heureux

Deux destins parallèles, deux vies en alternance: Marianne, consultante en entreprise, qui a épousé Jali, son double, pour s'installer bourgeoisement dans l’existence des « gens heureux »; Ritva, la responsable d’un petit musée que sa peur de l’autre, ses angoisses obsessionnelles, ses phobies vouent à la solitude.

Jusqu’au jour où, son chemin croisant celui de Jali, l’horreur s’installe.

Dans cette Finlande moderne mais immuablement soumise à la loi des saisons, la rassurante quotidienneté des habitudes et des rites ne saurait empêcher le destin de basculer. Le banal n’est jamais loin du tragique, la cruauté n’échappe pas au grotesque et le vernis de l’homme civilisé ne met pas longtemps à se craqueler.

Éditions PRESSES UNIVERSITAIRES DE CAEN

~~~

Publié en 1992, ce « thriller macabre » est le troisième roman de Päivi Alasalmi en qui certains critiques finlandais n’ont pas hésité à voir une émule de Ruth Rendell ou de Patricia Highsmith.

~~~

Posté par elleon à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Päivi ALASALMI

Biographie

Päivi Margatta Alasalmi est née en 1966 à Haukipudas en Finlande. Après des études de Littérature générale à l'Université de Tampereen, elle enseigne et donne des cours d'écriture créative. Elle publie son premier roman en 1988, une quinzaine suivent dont quelques uns récompensés par divers prix littéraires.

Le seul livre traduit en français (à ma connaissance) est son troisième roman ("Onnellisia Ihmisiä") paru en Norvège en 1992, et en France en 1997 aux Presses Universitaires de Caen sous le titre Des gens heureux.

~~~

Résumé

  1. Des gens heureux (Éd. Presses Universitaires de Caen - 1997)

Bonne lecture

Posté par elleon à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2011

La nuit vient de commencer

de Morten Hesseldahl

la nuit vient de commencerUn groupe de jeunes activistes danois se passionne pour la guérilla en Colombie, jusqu’à ce que l’un d’eux soit enlevé par les FARC.

Face à une demande de rançon qui met en péril son entreprise, un homme d’affaires est prêt aux pires magouilles. Dans les rues enneigées de Copenhague vont s’affronter idéologie et cynisme.

Entre la lutte armée et le capitalisme forcené, y aura-t-il une issue ?

Un polar social, radicalement.

Éditions GAÏA

Posté par elleon à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les cerfs-volants

de Morten Hesseldahl

les cerfs volantsNazir et Mahmoud ont grandi ensemble en Europe. Devenus adultes, chacun a suivi son chemin.

Mahmoud, marié à une Danoise, est parti en Irak servir la cause de l'Occident. Avant de choisir la voie de l'islam radical, Nazir a fréquenté les mosquées, étudié le Coran, et laissé sa conscience guider ses pas.

Il oeuvre aujourd'hui pour la sécurité du président Karzaï, et lutte pour un Afghanistan libéré des talibans. Voici que le Danemark s'apprête à accueillir le président afghan.

Nazir redoute de croiser son ami d'enfance. Car il sait qu'ils sont destinés à se revoir.

Éditions GAÏA


Alors que les grands de ce monde règlent leurs comptes en prétendant combattre le terrorisme, Morten Hesseldahl épingle les rouages de la politique internationale dans un polar palpitant.


Posté par elleon à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


HESSELDAHL, Morten

Biographie

Morten Hesseldahl est né en 1964 à Odense au Danemark. Il étudie d'abord la Philosophie puis travaille comme dessinateur de cartoons. Il devient éditeur pour de grandes maisons d'édition, puis directeur du département danois d'un Groupe de Presse et d'dÉition suédois. En 2005, il prend la direction de "l'Institut du Film Danois" et a récemment été promu à la tête du journal "Information".

Les cerfs-volants ("Drager over Kabul" - 2007) est son premier roman publié en France en 2009, aux Éditions Gaïa, suivi en 2011 de La nuit vient de commencer ("Natten er lige begyndt" -  2009).

~

Résumés

  1. Les cerfs-volants (Gaïa - 2009)

Bonne lecture

Posté par elleon à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2011

Black-out

de Fredrik Skagen

black outUn homme sort d'un pub et se retrouve dans la rue. Seul. D'autant plus isolé et perdu qu'il ne se souvient de rien. Il voit les passants, lit les enseignes, devine plus qu'il ne sait qu'elles sont en anglais. Mais il ne parvient pas à se souvenir où il se trouve.

Il pressent qu'il vient de boire une bière dans un pub - lequel ? - et qu'il y attendait une femme partie faire une course - sa femme ? Il ne sait plus rien, plus qui il est. Le complet black-out.

Aussi va-t-il feindre, s'inventer une identité et une vie, croiser des agents secrets, se lier à eux. Dès lors, l'engrenage est inéluctable. Pendant ce temps-là, sa femme - car il a bien une femme - part à sa recherche, contacte la police. Qui ressort une histoire de meurtre. Qui l'a commis ? Lui ?

Sa disparition en fait décidément le coupable idéal. Vraiment ?

Éditions GAÏA

Réédition: Éd.10/18 (2006)

Posté par elleon à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

SKAGEN, Fredrik

Biographie

Fredrik Skagen est né à Trondheim, en Norvège, en 1936. Il est bibliothécaire en université pendant quinze ans avant de se consacrer exclusivement à l'écriture. Depuis 1968, Fredrik Skagen a publié quelques vingt romans policiers, ainsi que des recueils de nouvelles, des livres pour enfants et des pièces radiophoniques.

Ses ouvrages ont reçu de nombreux prix littéraires en Norvège et sont traduits en Suède, au Danemark, en Allemagne. En France, il n'est connu que pour Black-out, publié aux Éditions Gaïa en 2002; "Black-Out" étant le titre original du roman paru en 1996 en Norvège, et déjà le 16ème roman policier de Fredrik Skagen.   

Sur le site www.decitre.fr, on lit << écrivain joueur, Fredrik Skagen jongle avec les noms de ses personnages, puise ses références dans les romans de ses comparses, notamment Gunnar Staalesen, avec lequel il a d'ailleurs écrit un roman à quatre mains.>>

~

Résumé

  1. Black-out (Gaïa - 2002)

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2011

Imago

de Eva-Marie Liffner

imagoÀ l'été de 1938, un corps est découvert dans une tourbière du Schleswig, à la frontière germano-danoise. Il s'agit du cadavre d'un soldat du dix-neuvième siècle, témoin des féroces combats qui ensanglantèrent à l'époque ces landes très convoitées.

Alors qu'une nouvelle invasion allemande menace le paisible royaume scandinave, trois hommes, un policier danois, un réfugié juif et un professeur allemand, s'aventurent dans ce bourbier afin d'essayer de comprendre qui est ce soldat momifié. Peu après, le professeur disparaît et le cadavre dans sa tourbière commence à susciter de plus en plus de questions...

En l'an 2000, Esmé Olsen, femme de ménage à l'Institut des études historiques de Copenhague et historienne amateur à ses heures perdues, tombe par hasard sur des documents d'archives relatifs à la découverte de ce corps, et ne peut s'empêcher de les dérober. Ces documents vont plonger Esmé, insatisfaite de son existence creuse et inachevée, dans un complexe voyage à travers le passé ; le sien, celui du jeune soldat, celui du professeur allemand, et finalement celui du Danemark.

Au fur et à mesure de sa progression, Esmé se métamorphose en "imago", c'est-à-dire en papillon ayant atteint sa forme défiinitive. À l'image du terme même d'imago, qui désigne aussi une "survivance imaginaire", cette métamorphose d'Esmé se double d'un voyage trouble dans les mystères de la mémoire, où plusieurs époques se reflètent en miroir.

Éditions RIVAGES


Puzzle patiemment construit, fresque historique, drame aux accents romantiques, Imago est le deuxième roman, particulièrement riche et envoûtant de l'auteur de  Chambre noire.


Posté par elleon à 03:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Chambre noire

de Eva-Marie Liffner

chambre noireLa photographe Johanna Hall a hérité de l’appartement de son oncle Jacob à Göteborg. Dans ses affaires, elle découvre une série de photographies et un journal rédigé en code, qu’elle finit par déchiffrer. Le journal la ramène à Londres en 1905 ; à cette époque, Jacob fut mêlé à une macabre histoire, alors qu’il était l’apprenti du photographe Herbert Burrows.

Décidée à en apprendre davantage sur la jeunesse de son oncle, Johanna embarque pour l’Angleterre. Elle se rend au 17 Lansdowne Road, siège de la Société théosophique de Londres. Au début du XXe siècle, la maîtresse des lieux, Annie Besant, et l’aristocrate russe Helena Blavatsky y tenaient des séances auxquelles participaient des célébrités tels W.B. Yeats ou George Bernard Shaw.

Parmi les habitués de Lansdowne Road, on compte le révérend Leadbeater ; ce dernier s’intéresse à la photographie car il y voit "un moyen de réunir le corps et l’âme". Il va entraîner Burrows dans d’inquiétantes "expériences " qui déboucheront sur un scandale. En suivant les documents laissés par Jacob, Johanna revisite des lieux marqués par le drame et voit, au fil de son enquête, se dessiner une terrible vérité.

Éditions RIVAGES


Eva-Marie Liffner brosse le portrait de Londres sous le règne d’Edouard VII, une ville dont les bas-fonds n’ont rien à envier à ceux que dépeignit Dickens. En cet été caniculaire de 1905, défilent les grandes figures artistiques et littéraires de l’époque aux côtés d’un peuple de marins, ouvriers, chômeurs, prostituées et enfants des rues.

Érudit, énigmatique, envoûtant par son atmosphère imprégnée d’ésotérisme, dénonciation d'une Angleterre où la prospérité voisine avec la misère la plus noire, réflexion émouvante sur les lieux et les supports de la mémoire, ce premier roman est d’une exceptionnelle richesse.


Posté par elleon à 03:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,