Biographie

Né en 1936, d’origine provençale, René Merle vit du côté de Toulon. Il a enseigné le français et l’occitan, passé une agrégation d’Histoire, une thèse de sociolinguistique romane, un Doctorat ès Lettres, ressuscité des textes majeurs de la période révolutionnaire, collaboré à des revues savantes, fait oeuvre de poète bilingue franco-occitan, écrit quelques essais historiques remarqués, traité des parlers du Grand Sud-Est, tenu chronique polémique et contemporaine à la Marseillaise.

Intellectuel, militant engagé, il a aussi exploré l’histoire de Marseille et de sa région, y a trouvé quelques cadavres oubliés dans les placards de l’Histoire et a fait en leur compagnie une entrée remarquée dans le roman noir avec Treize reste raide (Gallimard -Série Noire)... C’était il y a quelques années: avec Jean-Claude Izzo et Philippe Carrese, il se   pose comme l'un des fondateurs du courant "Roman policier marseillais".  Sa quête des langues ne l’a jamais quitté. Et c’est aux confins des pays d’Oc, qu’il nous entraîne en 2001, sur la trace d’un sérial killer avec Le couteau sur la langue qui perd les pédales dans les dédales de l’Histoire.

René Merle a reçu le «Prix d'Honneur Di Guardia Piemonte » (Italie) pour son roman «Le couteau sur la langue»

(Sources: Éd. Jigal / rene.merle.charles.antonin. )

~~~

Résumés

  1. C'est quoi la philo ? (Éd. L'Écailler du Sud - 2006)
  2. Gentil n'a qu'un oeil (Éd. de La Courtine - 2003)
  3. Le couteau sur la langue (Éd. Jigal - 2001)
  4. Le nombril du monde (Éd. L'Écailler du Sud - 2004)
  5. Opération Barberousse (Éd. L'Écailler du Sud - 2004)
  6. Treize reste raide (Éd. Gallimard - 1997)

Bonne lecture