Biographie

Jean-Jacques Fiechter, fils du poète et essayiste Jacques-René Fiechter, est né à Alexandrie en 1927. Il passe son enfance en Égypte, puis retrouve la Suisse (Huttwil) et fait des études de Lettres à Lausanne (Doctorat avec une thèse consacrée au Socialisme français). Historien, il traduit les mémoires de "Régula Engel", qui suivit son mari colonel durant toutes ses campagnes napoléoniennes de 1792 à 1815 et donna naissance à 21 enfants ! S’intéressant à la période révolutionnaire, il publie la biographie de "Pierre-Victor de Besenval" et bien d'autres ouvrages érudits sur l'Egypte.
 
Mais le plus grand succès de cet auteur discret est à mettre au crédit d’une « récréation » qu’il s’est offerte dans son travail de recherche avec un roman policier étonnant où l’on voit un éditeur tuer un auteur à succès, lauréat du "Prix Goncourt", en utilisant son savoir professionnel. Avec Tiré à part, le « livre qui tue », publié chez Denoël en 1993, il a sans doute produit l’un des ouvrages les plus diaboliques et les plus subtils de la Littérature policière francophone contemporaine, récompensé par le "Grand Prix de Littérature policière" (1994). Ce roman a été adapté au cinéma en 1996 par Bernard Rapp, avec Terence Stamp et Daniel Mesguisch comme interprètes principaux.
Jean-Jacques Fiechter est membre de la section romande du "PEN-Club", de " Pro Litteris" et de la "Société de Belles-Lettres" de Lausanne.
 
(Sources: viceversalitterature.ch / Wikipedia)
 
~~~
Résumés
  1. L'ombre au tableau (Éd. J'Ai Lu - 1997)
  2. Tiré à part (Éd. J'Ai Lu - 1995) etoile

~

Autres titres

  • À la recherche du sarcophage perdu de Mykérinos
  • Faussaires d'Égypte
  • Faux et faussaires en art égyptien
  • Immortelle
  • La moisson des dieux
  • L'Amazone de Napoléon
  • Mykérinos, le dieu englouti

Bonne lecture