1916 - 1987

Biographie

Stanley Bernard Ellin est né en 1916 à Brooklyn. Dès son plus jeune âge, il nourrit une grande passion pour la lecture, découvrant Mark Twain, Rudyard Kypling, Edgar Allan Poe et... Maupassant. Il commence un apprentissage en chaudronnerie, mais bien décidé à réaliser son rêve de devenir écrivain, il entre au "Brooklyn College" d'où il ressort en 1936 avec son B.A. Pour subvenir aux besoins de sa famille, son épouse Jeanne Michael, éditrice, et sa fille Sue, il exerce une série de petits boulots dans la métallurgie, puis ouvrier dans une laiterie, avant d'obtenir un poste d'enseignant. En 1944-45, il participe pour une courte année à la Seconde Guerre Mondiale.

À son retour, son épouse l'encourage à écrire et dès lors, devient auteur à plein temps. En 1948, sa nouvelle "The specialty of the house" est publiée dans "The Ellery Queen's Mystery Magazine" et remporte "The best first story Award"; sa notoriété en tant qu'auteur de nouvelles ne fait que croître au cours des années suivantes. Il devient LE spécialiste << d'un genre qu'il a complètement rénové et porté à la quasi-perfection >>. Il remporte plusieurs Awards, le premier "Edgar Award" en 1954 pour "The House Party"; le second en 1956, pour "The Blessington Method". La série "Alfred Hitchcok presents..." s'inspire d'ailleurs de plusieurs de ces nouvelles, et "Nothing but the best" sera adaptée au cinéma en 1964.

Mais Stanley Ellin est  également reconnu pour la quinzaine de romans policiers. Le premier "The dreadful summit" paraît en 1948, (adapté au cinéma dès 1951 sous le titre "The big night", avec pour réalisateur, Joseph Losey), suivi de "The Key to Nicholas Street" en 1952 (adapté pour les écrans français par Claude Chabrol en 1959, sous le titre À double tour). C'est avec "The Eighth Circle"(Le huitième cercle de l'enfer), le troisième roman publié en 1958 qu'il remporte à nouveau un prestigieux "Edgar Award" en 1959. "Mirror Mirror on the Wall" paru en 1972 (Miroir, Miroir, dis-moi) lui vaut en France le "Grand Prix de Littérature policière" en 1974. Trois autres de ses romans deviendront des films: "House of cards"(version française: "Un cri dans l'ombre"), "Sunburn" en 1979 d'après le roman "The bind"(1970) et "A prayer in the dark" en 1997 d'après "Stronghold" (1974).

Pendant ses 35 ans de carrière, Stanley Ellin a été longtemps membre de l'Association  "Mystery Writers of America", dont il a d'ailleurs assuré la présidence, il est détenteur de trois "Edgar Awards" et en 1981, il reçoit le plus prestigieux des prix "The Grand Master Award for Lifetime Achievement". Il décède d'une crise cardiaque en 1986.

En France, tous les romans de Stanley Ellin ne semblent pas avoir été publiés même si la plupart, ainsi que ses recueils de nouvelles ont été traduits dans quelques 20 langues.

(Sources: Wikipedia/en /.mysterynet. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. À double tour (Éd. Gallimard - 1983)
  2. Astrologie d'un meurtre (Éd. Gallimard - 1980)
  3. La corrida des pendus (Éd. Rivages - 1986)
  4. La peur au ventre (Éd. Gallimard - 1969)
  5. La succession Valentine (Éd. Presses de la Cité - 1970)
  6. Le huitième cercle de l'enfer (Éd. Fayard - 1960)
  7. Miroir, Miroir, dis-moi (Éd. Le Livre de Poche - 1988)etoile

~

Recueils de nouvelles

  1. La dernière bouteille (T-4)(Éd. Le Masque - 1983)
  2. La douzième statue (T-3)(Éd. Le Masque - 1983)
  3. La puce de Beidenbauer(T-2)(Éd. Le Masque - 1982)
  4. Le compagon du fou (T-1)(Éd. Le Masque - 1982)

Bonne lecture