de Lilian Bathelot

kabylie twist

France & Algérie, 1960 - 1962.

En France métropolitaine et dans ses colonies, les souffrances de la guerre mondiale ont été balayées par l'optimisme que souffle le nouvel essor économique. Le coeur battant des "trentes glorieuses" porte toute la nation. Le plein emploi, l'apparition des loisirs et des technologies modernes. Les Français découvrent les joies de l'automobile, du transistor. Leurs maisons se modernisent et " l'ascenseur social " fonctionne à plein régime.

Le twist enflamme une jeunesse enivrée des images de la "Nouvelle Vague ", d'une liberté nouvelle fraîchement acquise, d'un rêve américain où fureur de vivre se prononce "À bout de souffle", où des idoles naissent chaque semaines et traversent les ondes comme des météores, pilotant des décapotables de sport, les pieds nus et cheveux au vent.

Saint-Tropez, la place des Lices, Françoise Sagan, Jean-Paul Belmondo, Les Chaussettes noires, Dick Rivers, les juke-boxes, les flippers, les scooters Lambretta, les blousons noirs, les petites robes en vichy, les bas Nylon et les vernis à ongle, les quarante-cinq tours et les scopitones, forment un kaléidoscope où l'insouciance de dispute à la révolte contre la morale des vieilles barbes.

Pourtant, dans cette ambiance de fête exubérante, des dizaines de milliers de jeunes français vont être appelés pour le service militaire et être envoyés en Algérie où les " événements " prennent une tournure de plus en plus sanglante.

Éditions GULF STREAM