de Philippe Paulino

aux jambes d'agnesUn détenu violent parvient à se faire admettre dans une unité psychiatrique de l'hôpital de Villejuif. Il projette ses pulsions meurtrières sur un couple formé d'un médecin et d'une journaliste.

« Viens, Agnès, viens ! L’hiver à Briançon, les Parisiennes comme toi descendent hardiment les pistes de Serre-Chevalier, il est possible de rejoindre les sommets, à deux mille mètres, depuis un œuf qui part de la ville basse. Les massifs enneigés à l’année ne rendent pas toujours les cadavres, je pourrai t’emmener là où est enseveli celui du militaire qui n’a pas été retrouvé. Tu feras de jolies photos ... »

 Éditions L'ÂGE D'HOMME

~~~

Dans ce second roman, Philippe Paulino, psychiatre, conduit le lecteur vers la perception « du dedans » d’un déséquilibré, avec, sous-jacente, transposée dans un contexte moderne, la vision rousseauiste de l’aliénation.

~~~