de André Duquesne

mambo pour une polka

Je m'affole. Des idées sinistres me viennent. Je crois entendre la voiture de Mme Acosta stopper dans la rue... deux fois je suis sur le point de me sauver...

Le tiroir vient. Je lâche mon crochet et je plonge la main... Je ramène des papiers, mais je ne suis pas certain qu'il s'agisse de billets de banque... ce serait trop bête. Je vais jusqu'à la baie pour me rendre compte. Oui... trois liasses. Je reconnais des coupures de dix mille francs et je les fourre dans ma poche... Mon front est ruisselant de sueur.

Juste à ce moment, on éternue quelque part dans l'appartement.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ