de Jules Hardouin, alias de André Duquesne

operation brouillard

Parce que les spécialistes se font descendre les uns après les autres, le colonel expédie un baroudeur sans lui donner d'explications. Objectif : mettre la pagaille !

Tout de suite c'est le grand jeu. D'abord on tire sur le professeur Dowsky... c'est le signal. Le soir même on se fusille sur la route de Genève après une échauffourée à Neuchâtel. Plus le temps de s'y reconnaître... le professeur préparait la guerre bactériologique... et on lui a cambriolé ses réserves (le choléra...)

Tous les services secrets sont sur les dents, mais pour une fois ce n'est pas un duel dans l'ombre... Tout se passe au grand jour... avec occupation d'ambassade en grand tralala... la police locale est un peu dépassée par les événements, mais on ne lui demande plus son avis.

Le M.V.D. est là... le F.B.I. aussi... et Maubert qui se jette dans la bagarre à la manière d'un chien dans un jeu de quille.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES