de Peter Randa

la fontaine de l'enfer

Découragé, il se laisse tomber sur son lit et se cache la tête dans son oreiller. Je lance mon briquet et j'allume une cigarette :

- Rien n'est jamais définitif dans la vie, François... J'en sais quelque chose.

- Ce n'est pas la même chose... Je sais bien qu'il y a quelque chose de mauvais en moi.

- Pas de mauvais.

- II y a des moments où je ne me contrôle plus.

- Avec le temps ça s'atténuera... Tu t'es battu ?

- J'ai tué quelqu'un.

Éditions FLEUVE NOIR