de Jeffrey Archer

la fille prodigue

1934 - D'immigrant misérable qu'il était à son arrivée aux États-Unis, Abel Rosnovski est devenu un puissant chevalier d'industrie, millionnaire en dollars grâce à la chaîne d'hôtels qu'il a créée. Le fleuron de sa couronne n'est pourtant pas le plus beau de ses « Barons » mais bien sa fille unique Florentina.

Dès son plus jeune âge, il apparaît aux yeux de tous les membres de son entourage que cette petite fille fera parler d'elle : sa beauté, sa volonté indomptable, son intelligence brillante, sa précocité, permettent de prédire que l'avenir lui appartient. Avec la maturité, viennent le désir d'indépendance, l'affirmation d'une personnalité et la passion, la vraie. Qui aurait pu prévoir que Florentina Rosnovski rencontrerait sur le chemin de la vie un certain Richard Kane, fils du rival irréductible de son père ?

Pour la première fois, le courage, la force d'âme de la jeune femme sont mis à rude épreuve lorsqu'elle est sommée de choisir entre son père et l'homme qu'elle aime. En choisissant Richard, elle choisit aussi la pauvreté, les épreuves, mais pour en émerger plus forte, plus résolue que jamais. Florentina Kane : la fille prodigue… S'aimant aussi passionnément que leurs pères respectifs se détestent, Florentina et Richard commencent donc une nouvelle vie, bien décidés l'un et l'autre à réussir par leurs propres moyens, en oubliant leur enfance trop protégée. Ils y parviendront, en partant de zéro, avant même que la disparition à quelques jours d'intervalle des ennemis jurés que sont Kane et Abel leur permette enfin d'unir leurs deux empires financiers.

La réussite de Florentina est alors totale : professionnelle, amoureuse, familiale. Une femme normale pourrait s'en satisfaire. Pas la fille prodigue. Il lui faut désormais apporter la preuve que l'affirmation lancée à la face de son père, alors qu'elle n'était encore qu'une enfant, n'avait rien de gratuit « Oui, au XXe siècle, une femme deviendra, pour la première fois dans l'histoire, présidente des États-Unis d'Amérique… »

Éditions PRESSES DE LA CITÉ