de Vic Saint-Val

violences sans visage

La nuit la plus longue, ça ne vous rappelle rien ? Le jour le plus long... bien sûr !

Parce que ne vous y trompez pas, là aussi, c'était un débarquement ! Le débarquement des bataillons de la mort et de la violence qui ont fait, de cette nuit-là, «la nuit la plus longue ». La nuit la plus noire !

Un débarquement de Martiens. Plus étrangers parmi nous que s'ils débarquaient d'une soucoupe volante. Des Martiens. Et ce n'est rien encore, à côté des Martiennes !

Éditions FLEUVE NOIR