de Jacques Blois

le signe du trefle

Si vous désirez faire une retraite paisible et clémente, prenez une roulotte et un cheval et partez à l'aventure sur les chemins irlandais.

Jacques-Octave d'Iseran se permet un conseil: choisissez un cheval docile ! De plus, si vous rencontrez la blonde Maëve, la mystérieuse veuve de quatre maris, fuyez..., fuyez..., fuyez malgré sa beauté et le grandiose de son château. Elle a pour vous séduire son charme, bien entendu, et le récit de magnifiques histoires qui couvrent la lande comme diaboliques feux follets: le trésor de l'Aude, par exemple ! Ce cargo suédois coulé qui garde encore dans ses flancs... Chut ! Il y a déjà beaucoup de monde sur le coup, beaucoup trop !

Écoutez plutôt Jacques-Octave !

Je n'ai pas vu venir le coup de masse derrière la tête que déjà quatre mains me propulsaient à la mer. Dans un sursaut, j'ai saisi le plat-bord. Hans m'a écrasé les doigts du talon de sa botte, en gueulant :

- Lancez le moteur et passez-lui dessus ! On va voir si les hélices lui traversent bien le corps à cet illuminé de faux miracles...

Une perfection de vacances, n'est-ce pas ?

Éditions FLEUVE NOIR