de John-Erich Nielsen

crime a l'heure du tey

Le 28 décembre 1879, peu après dix-sept heures, le pont enjambant le Firth of Tay s'effondra, précipitant dans les flots de l'estuaire les soixante-quinze passagers du train reliant Edimbourg à Dundee. Il n'y eut aucun survivant. Vingt-neuf victimes ne furent jamais retrouvées...

À priori, rien à voir avec l'assassinat de Sue Cunningham, huit ans, et la disparition de son camarade David Sharp... Si ce n'est l'étrange similitude des lieux : le corps de la petite vient d'être découvert au pied du Tay Rail Bridge, à l'endroit même de la pire catastrophe ferroviaire du XIXe siècle.

Mais ce n'est pas tout... En Ecosse, les fantômes, c'est comme le monstre du loch Ness : tout le monde en parle, mais chacun sait que ça n'existe pas.

Toutefois, depuis trois semaines - c'est stupide, j'en conviens - mais j'ai fini par trouver cette idée beaucoup moins amusante...

Inspecteur Sweeney - Police d'Edimbourg

Éditions HEAD OVER HILLS