de June Thomson

bouillon de minuit Les fins lettrés réunis en stage d'été à Morton Grange sont formels : ces brins de romarin que le cadavre tient dans son poing crispé sont une subtile allusion à Hamlet.

De surcroît Jake n'est-il pas, comme Ophélie, mort noyé ? Voilà une fin tout à fait digne d'un professeur d'art dramatique...

Seulement, ces savants rapprochements n'avancent guère l'inspecteur Finch. Il n'a pas relu Shakespeare depuis des lustres, mais il lui semble bien que Ophélie s'est suicidée. Tandis que le cadavre de Jake, lui, porte à la tempe la trace d'un coup violent assené par un objet contondant...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES