Biographie

Wendy Hornsby est née en 1947 en Californie du Sud. Dès son plus jeune âge, elle aime écrire des histoires, encouragée par une de ses institutrices et une rédaction ayant pour sujet : " Why I love Camp Nawakwa" qui lui vaut de remporter un certain succès local. Après la "Public School", elle entre à l'Université de Californie à Los Angeles, elle s'essaie à diverses matières avant d'opter pour des études d'Histoire car elle offre ce large éventail << entre romances, aventures, intrigues, mystères, autant d'ingrédients qui peuvent donner de bons sujets de romans défiant tout ce que la fiction pourrait imaginer. >>

Diplômée d'un "Master degree" de la "California State University" de Long Beach, elle trouve aussitôt un emploi contractuel de professeur d'Histoire au College de Long Beach City, emploi pour lequel elle est titularisée quelques années plus tard. Devenue mère de famille, elle mène de front ses diverses occupations et l'écriture mais ce n'est qu'en 1987 que son premier roman "No harm" est publié, suivi de "Half a mind" en 1990; deux romans dans lesquels Wendy Hornsby crée le personnage de Kate Teague, professeur d'Histoire dans une petite ville de Californie.

C'est à partir de 1992 avec "Telling lies" et le personnage de Maggie MacGowen, documentariste et... détective amateur, qu'elle obtient un large succès: son savant mélange de romantisme et de suspense plaît aux lecteurs, et les peintures sociales, les descriptions des côtés sombres de Los Angeles lui valent d'être souvent comparée à Raymond Chandler. Sept opus vont suivre jusqu'en 2012, toujours avec le même succès; traduits en plusieurs langues, dont le français pour trois romans aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la Collection du Masque mais qui ne semblent pas être accueillis avec autant d'enthousiasme, même si le troisième (et dernier publié) Les feux de la mort (A hard light - 1997) s'est retrouvé dans la sélection du "Prix du Roman d'Aventures" 1998.

Outre les romans, Wendy Hornsby, auteure de suspense reconnue, écrit un certain nombre de nouvelles, seule ou en collectif, qui font l'objet d'anthologies, dont "Nine sons" qui lui vaut de recevoir un "Edgar Award" de la meilleure nouvelle en 1992, lauréate aussi de "The Reviewers Choice Award for best Contemporary Suspense from Romantic Times Magazine" pour "Midnight baby" (L'enfant de minuit) en 1993, "The Mystery Scene Reader Award" et "The Orange Coast Fiction Award".

(Sources: wendyhornsby.fantasticfiction. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. L'enfant de minuit (Éd. Le Masque - 1997)
  2. Les feux de la mort (Éd. Le Masque - 1998)
  3. Requiem pour la 77e Rue (Éd. Le Masque - 1998)

Bonne lecture