de Paul Kinnet

voir beaubourg et mourir

Même si l'on considère que l'on peut trouver de tout à Beaubourg et qu'il ne faut s'y étonner de rien, la découverte d'un scalp tout frais, sur la terrasse du cinquième étage, quelques jours après l'inauguration, a de quoi faire travailler les imaginations de la police.

Si l'on y ajoute la présence, à quelques mètres de là, d'un cadavre à peine refroidi, qui n'a aucun rapport avec le scalp, on conviendra que les enquêteurs se trouvent devant un problème pour le moins insolite.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

etoilePrix du Roman d'Aventures (1978)