30 septembre 2013

Ces gens-là!

de Philippe Randa

ces gens la« Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on ne cause pas.  On ne cause pas, on compte !  ... et parfois même, on tue ! » 

Le monde paysan et impitoyable, dans les Pyrénées-orientales comme ailleurs.

Les suicides et les accidents mortels s'y enchaînent autour de Denis Perpigna et la police soupçonne à chaque fois des crimes, mais elle n'a pas de preuve.

Éditions DUALPHA

Posté par Krri à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Piégés dans le Yellowstone

de C.J. Box

pieges dans le yellowstone

Cody Hoyt, flic peu discipliné, assiste régulièrement aux réunions des Alcooliques Anonymes mais ce n'est pas gagné... 

Quand son parrain des A.A. trouve la mort dans l'incendie de sa maison, le shérif décide très vite qu'il s'agit d'un suicide: pas question d'augmenter le quota de meurtres dans son secteur à la veille des élections. Cody tient bientôt la preuve que son mentor a été assassinée, et découvre que le meurtrier pourrait bien faire partie d'un groupe de randonneurs partis dans les profondeurs du parc Yellowstone découvrir à cheval les joies de la vraies vie sauvage.

Et à en juger par d'autres morts survenues dans des incendies, il n'en est pas à son coup d'essai. Seul problème: le fils de Cody est de l'équipée, et il convient de le sortir de là au plus vite. 

Et pas question d'espérer de l'aide de qui que ce soit: les portables ne captent pas. Loups et grizzlis ne sont pas les prédateurs les plus dangereux de ce paradoxal huis clos des grands espaces, où les joyeux randonneurs disparaissent l'un après l'autre dans des conditions abominables.

Éditions du SEUIL

~~~

Alimenté par des revirements saisissants, le suspense progresse inexorablement dans des paysages à couper le souffle.

~~~

Posté par Krri à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Présages

de Stefán Máni

presagesHrafn vit dans le village de Sudavik, au fin fond des fjords de l'Ouest islandais. 

Une nuit, sa famille est décimée par une avalanche. Hrafn vit une relation tendue avec Maria. Mais bientôt, elle le quitte pour Simon Orn, un caïd venu de la capitale. 

Devenu flic à Reykjavik, Hrafn suspecte Simon d'être au cour d'un trafic de stupéfiants. Quelques mois plus tard, à la fin d'une soirée bien arrosée en ville, Hrafn aperçoit Simon et se lance à sa poursuite.

S'ensuit une joute en pleine nature, trouble et violente, qui finit mal.  Hrafn décide alors de quitter la police. Il repart vivre à Sudavik, jusqu'au jour où son ancienne collègue lui rend visite et le replonge dans cette affaire.

Éditions GALLIMARD


Dans ce roman, l'auteur construit son intrigue avec une parfaite maîtrise du style et du contenu.  Il déroule une histoire étrange où on ne pressent jamais ce qui se trame dans la vie de ce flic dépressif qui s'inscrit dans la lignée d'un "Erlendur" ou d'un "Wallander".


Posté par Krri à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Noir Karma

de Stefán Máni

noir karmaAvec Noir Karma, l'auteur nous plonge dans les bas-fonds de sa ville natale: Reykjavik. 

Nous suivons la destinée d'un jeune narrateur nommé Stefán: tout droit débarqué de sa cambrousse, notre homme commence péniblement sa carrière dans un club mal famé de la ville. 

Mais, très vite, les malfrats qui gèrent les lieux découvrent ses talents de conducteur et l'enrôle dans leur bande.  Au programme: vols de voitures de luxe, extorsions de fonds, prostitution, deal de substances illicites.

Tout y passe...Pour Stefán, c'est la grande vie qui commence. Du moins le croit-il car, quand sa bande décide de partir en guerre contre une bande adverse, c'est une violence sans retenue qui s'abat sur Reykjavik.  Tandis que les morts se ramassent à la pelle et que toutes les bandes adverses sont à la recherche d'un kilo de cocaïne mystérieusement disparu, notre héros commence à regretter ses choix et se dire que tout va beaucoup trop vite.

Malheureusement, Stefán est pris jusqu'au cou dans ce fatal engrenage et il est des choix qu'il faut assumer, jusqu'au bout s'il le faut...

Éditions GALLIMARD


Noir Karma a suscité le scandale en Islande lors de sa parution.  Des doutes subsistent quant à la dimension biographique de certains événements décrits. Surtout, ce roman, fruit d'une longue enquête menée par l'auteur sur la pègre islandaise, nous montre au grand jour que les quartiers sombres de Reykjavik n'ont rien à envier à ceux de Paris ou de New York.

Après Noir Karma, impossible de regarder l'Islande de la même façon !


Posté par Krri à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Noir Océan

de Stefán Máni

noir oceanDe lourds nuages noirs s'amoncellent dans le ciel zébré d'éclairs au moment où le Per quitte le port de Grundartangi en Islande en direction du Surinam. 

À son bord, neuf membres d'équipage qui, tous, semblent avoir emporté dans leurs bagages des secrets peu reluisants. Ceux qui ont entendu dire que la compagnie de fret allait les licencier et qu'il s'agit là de leur dernier voyage sont bien décidés à prendre les choses en main, une fois que la météo sera plus favorable. 

La mutinerie n'est pas loin et, très vite, l'atmosphère se charge de suspicion, de menaces et d'hostilité.  

Quand les communications sont coupées par l'un des membres de l'équipage - mais lequel ? - la folie prend peu à peu le contrôle du bateau qui n'en finit pas de dériver vers des emrs toujours plus froides et inhospitalières...

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


MÁNI, Stefán

Biographie

Stefán Máni est né à Reykjavik en juin 1970 et a grandi à Olafsvik, un village de pêcheurs situé à l'extrémité de la péninsule de Snaefellnes. Son roman Noir Océan (2010) publié à la Série Noire, a obtenu le "Prix de la Goutte de Sang" qui récompense le meilleur roman policier/thriller islandais.

~

Résumés

  1. Noir Karma (Gallimard - 2012)
  2. Noir Océan (Gallimard - 2010)
  3. Présages (Gallimard - 2013)

Bonne lecture

Posté par Krri à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Speed Fiction

de Jerry Stahl

speed fiction

L’histoire raconte que ce « cauchemar hyperréaliste » fut écrit en deux semaines dans une chambre d’hôtel parisienne. Ce court roman dépouillé des modes narratifs traditionnels, respire le vécu, la spontanéité et porte l’empreinte des maîtres de la "beat generation" : Kerouac pour la poésie et Burroughs pour l’ironie grinçante.

Sur un rythme haletant, l’auteur égrène des histoires dévastatrices, folles et parfois terrifiantes. Creusant profondément dans la psyché des plus atteints d’entre nous, explorant ses méandres les plus glauques, l’auteur en rapporte une vision implacable de la nature humaine.

Éditions 13È NOTE

Posté par elleon à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Mauvaise étoile

de R.J. Ellory

mauvaise etoile

Texas, 1960. Elliott et Clarence sont deux demi-frères nés sous une mauvaise étoile. Après l’assassinat de leur mère, ils ont passé le plus clair de leur adolescence dans des maisons de correction et autres établissements pénitentiaires pour mineurs.

Le jour où Earl Sheridan, un psychopathe de la pire espèce, les prend en otages pour échapper à la prison et à la condamnation à mort, ils se retrouvent embarqués dans un périple douloureux et meurtrier. Alors que Sheridan, accompagné des deux adolescents, sème la terreur dans les petites villes américaines bien tranquilles qui jalonnent leur route, une sanglante et terrible partie se met en place entre les trois protagonistes.

Loin de se douter de la complexité de celle-ci, la police, lancée à leurs trousses, et en particulier l’inspecteur Cassidy ne sont pas au bout de leurs surprises.

Éditions SONATINE


Avec ce récit au suspense implacable et à la noirceur absolue, R. J. Ellory se consacre de la façon la plus flamboyante qui soit à son sujet de prédilection : le mal.

Tout comme Shane Stevens dans "Au-delà du mal", il aborde les thèmes de l’innocence corrompue et de l’origine des déviances. On y retrouve ici intact tout l’art d’Ellory, qui a fait la force de  Seul le silence : une écriture à la fois poétique et très réaliste ; des personnages d’une humanité complexe et déchirante aux prises avec leur face sombre ; une intrigue qui tient le lecteur captif jusqu’à la dernière page. Un thriller intense, poignant et inoubliable.


Posté par elleon à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Paris Chaos

de Noël Simsolo

paris_chaos

Dans la nuit du débarquement des alliés en Normandie (5 à 6 juin 1944), Jean Leblanc, illusionniste et pickpocket, guette l'officier allemand Friedrich Wolf à la sortie d'un cabaret de Pigalle pour lui dérober une enveloppe.

Mais celui-ci est abattu sous ses yeux par un homme qui s'enfuit en vélo. Sortant alors d'une porte cochère, le jeune résistant, Paul Saltion, fait les poches de la victime et emporte l'enveloppe que Leblanc convoitait.

Quel est ce butin ? De l'argent, la photo d'un tableau de Velasquez, des documents stratégiques et la liste des conspirateurs préparant un attentat contre Adolf Hitler. Le voleur est alors traqué par la Gestapo, la police française, la pègre et la Résistance.

Leblanc travaille pour le compte d'un collectionneur allemand au service de Goering. Il reconnaît enfin son voleur parmi les figurants des "Visiteurs du soir" de Carné.

Éditions L'ARCHIPEL

Posté par elleon à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

African Tabloid

de Janis Otsiemi

african tabloid

Libreville. 2008. Un an avant les élections, un type est retrouvé mort sur une plage de Libreville, près du palais de la présidence de la République, une balle dans la gorge et deux doigts de la main gauche coupés.

La victime est un journaliste d’investigation connu pour ses enquêtes très sensibles sur le pouvoir dont il dénonçait la corruption et la main mise sur les affaires du pays.

Pour la corporation, la société civile et les associations de défense de la presse, il s’agit là, à l’évidence, d’un assassinat politique.

Mais à Libreville, comme partout ailleurs en Afrique, les apparences sont souvent trompeuses…

Éditions JIGAL

~~~~

<< Janis Otsiemi dégaine ses polars comme autant de cartouches de liberté... Comme il dope son écriture d'un argot local débridé, ça devient un feu d'artifice. On savoure... >>  "Le Point"

~~~

(...) Dans African Tabloid, Janis Otsiemi entend secouer le cocotier local avec une vigueur régénératrice, mais aussi avec un humour épicé, un savoir faire de vieux loup de mer et une dérision jouissive… Il dit écrire pour rendre la minorité visible et lui donner (un peu) la parole… Il n’a pas oublié d’où il vient, du ghetto, il n’a pas oublié ses potes qui lui demandaient alors d’écrire pour eux. Depuis c’est devenu une des raisons d’être de ses polars. (...) (cf.site éditeur)

~~~~


Posté par elleon à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :