de Wolfram Fleischhauer

torso

Lorsque Martin Zollander, l’ex-policier d’Allemagne de l’Est, découvre un buste de femme sur lequel on a greffé une tête de chèvre, puis, dans un club très spécial, un mouton dont les entrailles abritent un bras féminin, il déplore d’abord l’influence de cette mode gothique d’une certaine jeunesse qui renoue avec le satanisme.

Mais grâce aux inscriptions latines qui accompagnent ces étranges objets mi-bête mi-homme, il s’aperçoit qu’ils reproduisent les détails d’une fresque très ancienne illustrant la tyrannie, la fraude et la trahison.

Aussi, quand la fille d’un banquier est enlevée, il comprend que l’esthétisme de ces meurtres cache sans doute une affaire plus prosaïque bien que tout aussi sordide.

Éditions JACQUELINE CHAMBON

~~~

Wolfram Fleischhauer crée ici un monde parallèle, horrible et merveilleux, baroque et futuriste, où l’on résout les énigmes aussi bien par l’érudition que par Internet. Mais son plus grand talent est de faire vivre des personnages ambigus et attachants comme son commissaire mélancolique et cultivé, ou encore Elin, une jeune femme farouchement écolo qui a grandi dans la rue et nous fait découvrir tout un monde souterrain, complexe et inattendu dans le Berlin des déshérités.

~~~