de Michel Daubet

aux antipodes du crime

Un corps porté par la montée des eaux: accident, suicide ou crime ?

Le commissaire Miramont son fidèle adjoint, Bergougnoux, enquêtent. Des rives brumeuses de la Dordogne aux plages ensoleillées de Tahiti, ils cherchent un fil conducteur dans le labyrinthe des faits.

Quelle est cette victime surgi(e) de l’oubli ? D’où vient-elle ? Quels étaient ceux qui partageaient sa vie ? Les questions se multiplient et les réponses se font attendre. Un passé tumultueux, une angoisse qui le poursuit. Est-il un meurtrier qui s’ignore ? L’énigme se dissimule-t-elle au plus profond de sa conscience ? Le doute subsiste.

Les rancœurs, la haine, ont-elles armé un bras criminel ? Des vies, paisibles en apparence, peuvent en cacher de féroces.

Un cocktail subtil et explosif dont les ingrédients se combinent peu à peu tout au long du récit.

Éditions HUGUES DE QUEYSSAC