de Florent Couao-Zotti

l_homme_dit_fou

Dans les nouvelles de Florent Couao-Zotti, la rue est le théâtre de toutes les misères, de tous les dangers et de toutes les turpitudes. Les hommes, les femmes et les enfants y sont exposés au pire. Ils y sévissent, ils y survivent, ils y rencontrent l'amour, ils y rencontrent la mort.

Dans "Ci-gît ma passion", Gaspard, qu'a renié Afy, vit une passion macabre avec celle qui fut sa femme. Prosper Natchaba, dans "L'Homme dit fou et la mauvaise foi des hommes", séquestre jalousement une enfant et, en visionnaire, assène des discours prophétiques sur la servitude de l'homme africain. Pour Lysa, en manque de drogues dures, dans "L'Avant-jour du paradis", Marc vole et tue afin de lui offrir ce dont elle a tant besoin tandis qu'elle s'offre aux caresses d'un chien.

Éditions LE SERPENT À PLUMES

~~~

Florent Couao-Zotti en appelle parfois, dans ces textes violents et âpres, au surnaturel pour accentuer la dérive de ses personnages en proie à leurs démons. D'une beauté toute théâtrale, les dix nouvelles qui composent ce recueil marquent un évident renouveau dans les lettres africaines.

~~~