de Philippe Remy-Wilkin

l'oeuvre de cain

Durant l’été 1925, deux amis se retrouvent à Rotterdam pour entreprendre une remontée du Rhin et visiter l’Allemagne. La guerre a séparé le Bruxellois Valentin Dullac et le Juif allemand Caspar Mendelssohn, il s’agit pour eux de retrouver l’étincelle magique qui les a mués en inséparables durant leurs pérégrinations en Orient, lorsqu’ils parcouraient les champs de fouilles mésopotamiens.

Les retrouvailles avortent. Dullac découvre que Mendelssohn dissimule bien des secrets (à commencer par la raison réelle de son passage en Hollande) mais il n’a pas le temps de se fâcher : son ami disparaît mystérieusement tandis que lui-même échappe de peu à un attentat.

Troublé par le cours des événements, Dullac entreprendra seul « l’éternel retour » vers cette Allemagne au cœur de ses rêveries adolescentes (Werther, Wagner, Les Elixirs du diable, les sonates de Beethoven…). Mais de rêve il ne sera plus question. De cauchemar plutôt, quand le jeune héros va se trouver confronté aux démons qui rongent la République de Weimar (sociétés secrètes, théories cosmologiques ou historiques ahurissantes, montée du Nationalisme, de l’Antisémitisme, du Nazisme…).

Éditions LE CRI


 Enquête et quête. Rencontres et aventures. Histoire et mythes. Accents policiers et fantastiques. Amitié et amour. Voyages et mystères. Émotion et réflexion. Tels sont les ingrédients qui coloreront l’intrigue qui va se déployer.