1898 - 1982

Biographie

Alain Serdac, de vrai nom Henry Gustave Édouard Verdier, est né en 1898 à Lorient, Son père, Gustave Adolphe Verdier, est dans la Marine Nationale où il a le grade de Lieuteant de Vaisseau. (d'où l'intérêt futur d'Henry pour la marine, les bateaux...)

Sous le pseudonyme de Alain Serdac, il publie son premier roman, "Plaie d'argent", en 1928 aux Éditions des Portiques et son roman "La femme du bout du monde", dont L'action se déroule dans une île australe, est porté à l'écran par en 1938.

En 1954, il est lauréat du "Prix du Quai des Orfèvres" avec "Sans effusion de sang", paru chez Hachette dans la collection Le Point d'Interrogation, roman coécrit avec Jean Maurinay . 

Sous son vrai nom, Henry Verdier, qui travaille en tant que publicitaire, participe à la rédaction d'un "Que Sais-Je" en 1952 sur la publicité et signe quelques ouvrages historiques "maritimes" notamment "Flottes en colère" en 1976, basé sur la mutinerie de Spithead de 1797.

Henry Verdier alias Alain Serdac meurt à Paris en 1982.

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumé

  1. Un panier de crabes (Éd. Ferenczi - 1958)

~

Autres titres

  • Détresse du Samoa
  • Il pleut sur la mer
  • La Baie des îles
  • La Femme du bout du monde
  • L'appel atlantique
  • L'assassin a les mains nettes
  • L'Échelle des géants
  • L'ombre sur l'eau morte
  • Marine en bois
  • Port-Macquarie
  • Sans effusion de sang  etoilePrix du Quai des Orfèvres (1954)

 Bonne lecture