de Pablo de Santis

la traduction

Une ville fantôme de la côte argentine. Un endroit dévasté où les phoques viennent mourir et où l’on découvre aussi d’autres cadavres près de l’eau, avec une pièce de monnaie sous la langue.

Ironie du destin, c’est aux invités d’un congrès sur la traduction qu’il revient de déchiffrer l’interprétation de ces signes.

Miguel De Blast, traducteur de quarante ans, marié, détective et suspect, va suivre les pistes.

Surtout celle d’Ana dont il a partagé l’amour avec l’un des suspects, le flamboyant Naum, auquel tout réussit et qu’il hait.

Éditions MÉTAILIÉ