1908 - 1979

Biographie

Leopold Horace Ognall est né en 1908 à Montréal, de parents britanniques. La famille rentre en Angleterre, le jeune garçon commence sa scolarité et suit ses études dans le Lanarkshire. Passionné par les techniques de l'Information, il travaille d'abord dans une entreprise de Télécommunications, puis devient journaliste et réside successivement à Glasgow, Leeds, Manchester. Un temps ingénieur, il est plus tard embauché dans un service de vente par correspondance.

En 1951, il amorce sa carrière littéraire en publiant, sous le pseudonyme de Hartley Howard, la première enquête du détective new-yorkais, Glenn Bowman, "The Last Appointment" ("Dernier rendez-vous"). La série de près de quarante titres de ce dur-à-cuire, dont les intrigues s'essoufflent progressivement, reprend les situations classiques du roman noir et lorgne parfois du côté du roman d'espionnage, un genre qu'il aborde plus franchement dans deux romans mettant en scène l'intrépide Philip Scott.(inédits en français)

En parallèle, il signe en 1952, "Death Leaves a Diary" (Un petit homme avait peur) sous le pseudonyme Harry Carmichael, premier opus de la série de l'inspecteur d'assurances et détective privé britannique John Piper. Flanqué de son ami et bras droit Quinn, un reporter de faits divers au "Morning Post", Piper traque les criminels en col blanc et tombe toujours inopinément sur un cadavre. Les récits de cette seconde série, donnant parfois dans le roman noir, sont surtout des "whodunits" ou des thrillers, ce qui leur assure un renouvellement thématique appréciable, comme en font foi les textes publiés pendant les années 70.

En France 13 romans de la série Bowman signés Hartley Howard (sur les 38 que compte la série originale) sont traduits aux Éditions Presses de la Cité, chez Fayard et les deux derniers aux Éditions Librairie des Champs-Élysées comme 13 des 16 opus (sur les 37 que compte la série originale) de la série Piper, signés Harry Carmichael, dans la collection du Masque. Tous les deux signent également quelques romans sans personnage récurrent.

Leopold Horace Ognall décède en 1979 au Royaume-Uni.

(Sources: .wikipedia. / thrillingdetective.nfshost. /embden11. /)

Elleon

~~~

Résumés

Sous le pseudonyme de Harry Carmichael

  1. La belle au bois mourant (Éd. Le Masque - 1970)

~

Série John Piper, inspecteur d'assurances & Quinn, journaliste faits divers

  1. À tuer au plus vite (Éd. Le Masque - 1979)
  2. Au bar des Trois Plumes (Éd. Le Masque - 1970)
  3. Bon anniversaire, Katrine (Éd. Le Masque - 1975)
  4. Douze pilules (Éd. Le Masque - 1968)
  5. Et un temps pour mourir (Éd. Le Masque - 1971)
  6. Font trois petits tours (Éd. Presses de la Cité - 1954)
  7. Je t'ai trop menti (Éd. Le Masque - 1979)
  8. Le vison sent le roussi (Éd. Le Masque - 1969)
  9. Les trois clefs (Éd. Le Masque - 1974)
  10. L'homme sans nom (Éd. Le Masque - 1980)
  11. Opération chirurgicale (Éd. Le Masque - 1976)
  12. Qui était donc Mr. Johnson ? (Éd. Le Masque - 1983)
  13. Un petit homme avait peur (Éd. Le Masque - 1977)
  14. Une perruque blonde (Éd. Le Masque - 1972)
  15. Une tombe pour deux (Éd. Le Masque - 1978)

~

Autre titre

  • Défense de mourir

~

Sous le pseudonyme de Hartley Howard

  1. Bonne nuit, tante Mary (Éd. Le Masque - 1966)

~

Série Glenn Bowman

  1. Bowman, client de la morgue (Éd. Fayard - 1959)
  2. Des espions se frottent à Bowman (Éd. Fayard - 1959)
  3. Farandole mexicaine (Éd. Le Masque - 1968)
  4. La belle courtisane (Éd. Le Masque - 1967)

~

Autres titres

  • Bowman à l'aventure
  • Bowman frappe de nouveau
  • Bowman révolutionne la police
  • Cinq heure pour mourir
  • Dernier rendez-vous
  • Mirage de mort
  • Pas de repos pour Bowman
  • Passeport pour l'enfer
  • Qui prétend rouler Bowman ?

Bonne lecture