26 mars 2016

À couteaux tirés

de Olen Steinhauer

a couteau tire

 (Éd. Presses de la Cité - 2016)

C,

Figure-toi que je serai dans ton secteur d'ici une quinzaine de jours. Un séminaire à Santa Cruz. Je n'ai rien de prévu le 16 octobre, un mardi, et j'aimerais beaucoup t'inviter à dîner. Choisis le restaurant, j'enverrai la facture au gouvernement.
Je t'embrasse,
H

Henry se rend en Californie et revoit à cette occasion Celia, son ancienne maîtresse. Tous deux ont été agents secrets, à Vienne, et ne se sont pas revus depuis l’attentat terroriste qui a coûté la vie à cent vingt personnes dans un avion, cinq ans plus tôt.

Celia a quitté la CIA et a fondé une famille. Malgré les sentiments qu’il éprouve encore, Henry aujourd’hui une mission à accomplir : découvrir ce qu’elle sait sur cette terrible journée où tout a basculé.

Un huis clos époustouflant où un simple dîner de retrouvailles, du moins en apparence, se transforme en habile joute verbale, chacun jonglant entre discussion personnelle et professionnelle, chacun poussant l’autre dans ses retranchements pour sauver sa peau...

~~~

Une plongée magistrale dans les coulisses de l’espionnage et de l’antiterrorisme.

~~~

Posté par elleon à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Ce qu'il nous faut, c'est un mort

de Hervé Commère

ce qu'il nous faut

Trois garçons pleins d'avenir roulent à flanc de falaise. C'est la nuit du 12 juillet 1998, celle d'"I will survive". Ce que la chanson ne dit pas, c'est à quel prix.

Les Ateliers Cybelle emploient la quasi-totalité des femmes de Vrainville, Normandie. Ils sont le poumon économique de la région depuis presque cent ans, l'excellence en matière de sous-vêtements féminins, une légende – et surtout, une famille. Mais le temps du rachat par un fonds d'investissement est venu, effaçant les idéaux de Gaston Lecourt, un bâtisseur aux idées larges et au coeur pur dont la deuxième génération d'héritiers s'apprête à faire un lointain souvenir. La vente de l'usine aura lieu dans l'indifférence générale.

Tout le monde s'en fout. Alors ce qu'il faudrait, c'est un mort.

De la corniche aux heures funestes de Vrainville, vingt ans se sont écoulés. Le temps d'un pacte, d'un amour, des illusions, ou le temps de fixer les destinées auxquelles personne n'échappe.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Copperas Bay

de Yvon Le Roy

copperas bay

(Éd. du Riffle - 2016)

Le rapt d'un enfant et des disparitions inquiétantes mobilisent la Crim' de Lille. L'Alerte-Enlèvement est activée...

En l'absence de revendications, les premiers résultats tardent à venir. Makhlouf, confronté à une opération difficile en milieu mafieux, cherche pourtant à aider sa partenaire Elsa Wittebrood.

Tandis que les polices interrégionales déploient leurs moyens, la profileuse exhume du passé l'histoire d'Anna, jeune femme au destin brisé. Aidée du lieutenant Deconinck, elle n'aura de cesse de trouver les responsables de sa mort.

Cette traque obstinée va l'emmener loin. Jusqu'en Angleterre...

~~~

Au delà du récit, le roman s'attache à décrire les conséquences d'agissements parfois anodins, indices potentiels de sombres turpitudes...

~~~

Posté par elleon à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Manuel de dramaturgie à l'usage des assassins

de Jérôme Fansten

Jérôme Fansten - Manuel de dramaturgie à l'usage des assassins.Des jumeaux se partagent la même vie, la même identité. Enceinte après un viol et traumatisée par cette expérience, leur mère s'est enfermée chez elle. Là, elle a accouché de ses deux fils. Mais elle n'a déclaré qu'un seul enfant à l'état civil. Ils ont toujours vécu à tour de rôle, un jour sur deux. Le traumatisme et la phobie sociale de leur génitrice a poussé les garçons à s'interroger sur leur étrange destin.

Ils se sont trouvé un but : la vengeance. Cinq hommes ont violé leur mère. L'un d'eux est leur père.

Plus de trente ans après leur naissance, les frères passent à l'acte : ils retrouvent la trace du premier de ces hommes, l'observent, s'immiscent dans sa vie, et le tuent. Quand l'histoire commence, les frères assassinent le deuxième homme. L'identité commune des frères : "Jérôme Fansten". Scénariste et romancier français, d'après sa fiche Wikipédia.

Les frères l'appellent "l'entité". Chaque fois que l'un des frères tue, l'autre se montre en public. Ils ne sont officiellement qu'une seule et même personne : l'entité "Jérôme Fansten". Et l'entité a toujours un alibi en acier blindé. C'est donc l'histoire d'une vengeance. C'est aussi une histoire d'amour, puisque l'un des frères tombe amoureux d'une femme qu'il refuse de partager.

C'est, enfin, une quête de la vérité, puisque l'enquête de police qui accompagne les deux premiers assassinats révèle des incohérences dans l'histoire même de la mère...

Éditions ANNE CARRIÈRE

Posté par elleon à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'amour viendra, petite !

de Jérôme Fansten

Jérôme Fansten - L'amour viendra, petite !.Je fouille la poubelle et débusque une vieille bouteille de Jack Daniel's. Une bouteille vide. Enfin, vide... Façon de parler... Une petite corolle d'or brun clapote encore au fond du culot. Je l'ai jetée trop tôt. La femme qui vient d'entrer dans mon bureau, elle, ne doit pas avoir été jetée souvent. Elle a d'ailleurs ce regard en coin des femmes qui ont beaucoup séduit. Je ne connais pas son nom. Quant au mien, il achève de disparaître sur la porte, dans un vieux lettrage de peinture qui s'écaille. On n'en distingue plus que le J.

J. est détective privé au rabais... Il aime les femmes et enquête pour elles... Elles défilent dans sa vie, cannibales, schizophrènes, musicales... Pour elles, il se met en danger, tutoie l'absurde, et tout ça pour quel résultat ?

De la pornographie éhontée, entre un kidnapping et une fusillade... Mais J. a besoin d'un boulot. Maintenant. N'importe lequel. Et pour cela, il est prêt à tout accepter...

Éditions FLAMANT NOIR

Posté par elleon à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


24 mars 2016

Le Grand Jeu

de Percy Kemp

le grand jeu

Que vaut la vie d’un orphelin depuis que la perfidie des services secrets britanniques a provoqué le réveil du plus grand volcan du monde ?

Alors que tout l’hémisphère nord, recouvert d’un épais nuage de cendres, endure des températures polaires, des désordres en cascade et autres calamités, la famine s’installe et touche des milliards d’individus. Comment les nourrir ?

Prudemment réfugiés aux antipodes, les hommes de Sa Majesté lancent leur plus fin limier, le nonchalant et très dandy Harry Boone, dont on salue ici le grand retour, sur les traces d’un biologiste susceptible de résoudre la crise alimentaire.

Harry doit retrouver ce savant qui se cache depuis des années dans le sous-continent indien. Surtout, il doit le retrouver avant que les autres services secrets ne mettent la main dessus. Il rencontre Mick, un jeune orphelin que le chaos du monde a jeté sur les routes. Attendri et plus machiavélique qu’il ne le croit lui-même, Harry initie alors l’adolescent au Grand Jeu, celui où rode toujours la mort.

Éditions du SEUIL

~~~

C’est le début d’un captivant roman d’espionnage, mais aussi d’aventure et d’initiation, où l’intelligence du récit ne cesse de déjouer celle du lecteur, pour son plus grand plaisir.

~~~

Posté par elleon à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2016

Les rapaces

de Thierry Brun

les rapaces

À sa sortie de prison, Alexandra Blaque, ancien bras droit d’un narcotrafiquant, décide de tirer un trait sur son passé.

Appartements transformés en ateliers de production de pains de coke, caves et escaliers gangrenés par le deal, policiers désabusés, caïds à peine échappés de l’enfance… celle qui n’hésitait pas à faire usage des armes pour s’imposer veut maintenant s’extraire de toute cette violence.

Mais on ne trahit pas impunément son clan. Alexandra va vite l’apprendre à ses dépens.

Avec l’aide d’une journaliste d’investigation farouchement déterminée à faire toute la lumière sur ce monde interlope, elle va s’affronter à la brutalité des gangs et tenter de retrouver Nicolas, son ancien compagnon d’armes, celui qui lui a appris l’amour, le seul à qui elle n’a rien à cacher, le seul à être craint de tous.

Traquée, acculée, Alexandra se lance dans cette quête avec la détermination de celle qui n’a plus rien à perdre.

Éditions LE PASSAGE

Posté par elleon à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le mage de l'hôtel Royal

de Naïri Nahapétian

le mage de l'hotel royal

Un prestidigitateur iranien, le mage Farzadi, est assassiné dans un grand hôtel au bord du lac Léman.

Il a, peu avant sa mort, reçu dans sa chambre un mystérieux journaliste persan ainsi qu’une jeune Irano-Américaine aux très ­érotiques cuissardes…

Farzadi a-t-il été victime de dissensions internes au ­régime islamique ? Ou bien a-t-il été liquidé par la CIA ?

L’enquête est confiée à la DGSE et Florence Nakash, ­persuadée qu’une partie de la réponse se trouve dans un traité d’alchimie, aura besoin de l’aide d’un vieil ami ­nommé Parviz.

De Paris, il lui faudra aller jusqu’à ­Téhéran pour démêler le vrai du faux et retracer le ­parcours de cet étonnant mage aux multiples existences.

Éditions de L'AUBE

~~~

Une enquête rondement menée, efficace et subtile.

~~~

Posté par elleon à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2016

La ville des brumes

de Sara Gran

la ville des brumes

Quand Paul Casablancas, l'ex-petit ami musicien de Claire, est retrouvé mort dans sa maison de San Francisco, la police est convaincue qu'il s'agit d'un simple cambriolage.

Mais Claire sait que rien n'est jamais si simple.

Avec l'aide de son nouvel assistant, Claude, elle suit les indices, trouvant un éclairage sur le destin de Paul dans ses autres affaires notamment celle de sa soeur de sang Tracy disparue dans le New York des années 1980 et celle d'une disparition de chevaux miniatures dans le comté de Sonoma.

Alors que les visions du passé lèvent le voile sur les secrets du présent, Claire commence à saisir les mots de l'énigmatique détective français Jacques Silette : « Le détective ne saura pas de quoi il est capable avant de se heurter à un mystère qui lui transperce le coeur. »

Et l'amour, sous toutes ses formes, est le plus grand mystère de tous du moins dans l'univers de la meilleure détective du monde.

Éditions DU MASQUE

~~~

Avec cette nouvelle aventure addictive d'une héroïne irrésistible, Sara Gran propulse la femme détective traditionnelle au coeur du XXIe siècle, un mélange entre Alice Roy et Sid Vicious.

~~~

Posté par elleon à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La ville des morts

de Sara Gran

la ville des morts

Il est des livres qui vous hantent et vous accompagnent, et des héros si attachants que vous auriez envie de les rencontrer. C'est le cas de Claire DeWitt, une privée comme on n'en trouve pas.

Elle a trente-cinq ans mais dit toujours qu'elle en a quarante-deux parce que personne ne prend une femme de mois de quarante ans au sérieux. Claire DeWitt s'autoproclame avec dérision la plus grande détective du monde, enquêtrice amateur à Brooklyn dès l'adolescence et adepte du mystérieux détective français Jacques Silette dont l'étrange ouvrage," Détection", l'a conduite à recourir au yi-king, aux augures, aux rêves prophétiques et aux drogues hallucinogènes.

Claire entretient également une relation intime avec La Nouvelle-Orléans où elle a été l'élève de la brillante Constance Darling jusqu'à l'assassinat de cette dernière. Lorsqu'un honorable procureur néo-orléanais disparaît dans la débâcle de l'ouragan Katrina, elle retourne à son ancienne ville, complètement sinistrée, afin de résoudre le mystère. Les indices la mènent à Andray Fairview, un jeune homme qui n'avait rien à perdre avant l'ouragan et encore moins depuis.

Entre anciens amis et nouveaux ennemis, Claire élucide l'affaire, mais d'autres disparus viennent la hanter : sa meilleure amie et co-détective d'enfance, évaporée du métro de New York en 1987, et la propre fille de Silette, Belle, kidnappée dans une chambre d'hôtel et que personne n'a jamais revue.

Éditions DU MASQUE

~~~

La Ville des morts marque le début époustouflant d'une nouvelle série aussi originale que vivifiante.

~~~

Posté par elleon à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :