de Yvon Coquil

Dans ces nouvelles à l’humour corrosif, l’auteur Yvon Coquil croise mémoire collective et souvenirs personnels. Au carrefour du polar et du roman prolétarien, il donne de la voix à ce continent silencieux, celui des ouvriers des chantiers navals. Ses personnages, des êtres au bord de la rupture, sous la ligne de flottaison, tentent encore de résister.

Ti-Jean, Arsène Mandon, Abdel, les sapajous, tous rêvent que demain la vie commence. Enfin, mettre à bas les cadences infernales et ne plus perdre sa vie à la gagner.

Des nouvelles réalistes qui nous font découvrir de l’intérieur les conditions  de  travail  et  les  relations  humaines  dans  les  arsenaux,  et  tout  particulièrement  celui  de  Brest.  Le  tout  raconté  avec  une  belle  dose  d’humour.

Éditions SIXTO