de John-Erich Nielsen

John-Erich Nielsen - Le pendu de St Andrews.La « pierre du Destin », sur laquelle les rois d’Écosse ont toujours dû se hisser pour être couronnés, vient d’être volée au château d’Édimbourg. Retrouvé à Londres, le symbole de la souveraineté du pays a été amputé d’un morceau qui a disparu. Sacrilège ! S’agirait-il d’une provocation anglaise ?

Puis voilà que l’assassinat d’un député indépendantiste, en plein parlement écossais, menace dorénavant de faire déborder une marmite nationaliste en pleine ébullition...

« De mon côté, j’ai bien d’autres chats à fouetter : ce matin, en effet, un étudiant de St Andrews vient d’être découvert pendu dans la chapelle de la célèbre université, un tatouage sur la poitrine découpé au couteau, un mystérieux texte en latin dans la poche, ainsi que les initiales « PH » gravées sous la semelle de l’une de ses chaussures. Le suicide n’est déjà plus une hypothèse ! Voilà qui va vite me faire oublier l’agitation qui règne autour de cette satanée pierre... »

Inspecteur Sweeney Criminal Investigation Department.

Éditions du PALÉMON