de Jean-Marie Calvet

Jean-Marie Calvet - Les crimes étaient presque parfaits.Même les plus fins limiers ont leurs obsessions. Pour le major Puig de la B. R. de Castelnaudary, c'est la crainte d'être confronté à un crime parfait qui le hante.

Après plusieurs décennies ponctuées de réussite en matière d'élucidation de meurtres, le voilà confronté à trois affaires criminelles plutôt compliquées.

Une jeune femme étranglée et violée. Un notable tué sans raison, et un homme alcoolique et violent qui disparaît sans laisser la moindre trace.

Une trame qui donne la chair de poule car elle laisse transparaître que dans notre pays, il est peut-être possible de commettre les pires assassinats en toute impunité.

Éditions LES PRESSES LITTÉRAIRES