de Hartley Howard

Arthur Conroy avait tout : l'intelligence, l'argent, la puissance. II avait même une option sur Audrey Keller, qui avait tout pour elle, une figure d'ange, un corps de déesse et un charme comme on en voit que dans les romans où Bowman vous explique le charme des femmes.

Il ne manquait à Arthur Conroy qu'une chose dans la vie : l'espoir de vivre vieux. Il avait en effet toutes les raisons
de croire que le récent assassinat de sa soeur n'était que le prologue du sien. Il lui fallait un bon garde du corps. C'est ici que l'ami Bowman entre en jeu... et, bien entendu, crée en quelques instants l'une de ces situations explosives dont il a le secret.

Mais peut-être ne s'était-il encore jamais autant exposé à ses périls familiers, les femmes (il vous dira lui-même ce qu'il pense de ses coupables faiblesses sentimentales) et les truands, ses ennemis de race. Au point que lorsque le gardien de la morgue, où il est venu identifier un cadavre, lui dira " À bientôt ", il aura le plus sinistre des pressentiments.

Éditions FAYARD