de Olivier Truc

Il est des rescapés qui tiennent à demeurer inaperçus. Seule une véritable enquête policière peut les sortir de leur anonymat. Richard est de cette trempe. Il est né le jour de son arrestation par les Soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce temps de chaos lui a imposé de se bâtir une vie imaginaire jusqu'à sa mort, en 1991.

Pour ne pas être broyé par le nazisme puis le communisme, il s'invente une autre nationalité, une autre religion, une nouvelle épouse, un autre enfant, un autre travail. Il n'échappera pourtant pas au goulag. Ni à celui des Soviétiques ni au sien propre, ce grand enfermement dans un mensonge - sa prétendue nationalité française - auquel il s'accrochera, même quand cela sera devenu inutile.

Comment démêler l'écheveau du vrai et du faux dans les aventures d'un petit trafiquant, grand coureur de jupons, rusant avec les autorités et se retrouvant, du jour au lendemain, catalogué comme un opposant politique, lui qui ne rêvait que de la belle vie ?

Ce héros oublié, aidé par sa connaissance de plusieurs langues, a ainsi abusé plusieurs services secrets y compris le terrible KGB et mystifié de nombreux diplomates. Il a toujours tenu bon et presque par accident sauvé des vies dont la sienne.

Éditions CALMANN-LÉVY

~~~

Olivier Truc, documentariste pour la télévision et correspondant en Europe du Nord pour Le Monde, Le Point et RTL, a consacré des années dans plusieurs pays et centres d'archives à reconstituer une imposture qui éclaire ces temps sombres où le mensonge était le passeport pour la survie.

~~~