04 juillet 2017

Le serment assassin

de Bruno Vanlan

PN235_Titre_01.inddÀ Compiègne, Philippe Devaux, accompagnateur de patients en fin de vie, assiste au décès de Marie. Quelques jours plus tard, il découvre avec surprise que celle-ci lui a laissé un message vidéo : elle lui demande de retrouver Arnaud, un amour de jeunesse qui a hanté sa vie.

En homme d’honneur, Philippe se lance dans une enquête improbable pourvu de ce seul prénom et de quelques indices vieux de vingt-cinq ans.

Nicolas Barraz, quant à lui, s’est réfugié en Haute-Savoie après avoir respecté la parole donnée à Hélène, son épouse, aujourd’hui décédée.

Devenu meurtrier par amour et brisé par son acte, il noie ses remords dans l’alcool sous l’œil de Victor Lamelin, un médecin aux méthodes peu conventionnelles. L’homme tente de le sortir de son enfer avec un acharnement suspect…

Trois hommes face à un serment : jusqu’où les mènera-t-il ?

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


La trahison du miroir

de Bruno Vanlan

205.inddMêmes âges, mêmes métiers, appartements similaires. La vie de Gilles et Corinne Beauvois est le reflet parfait de celle de leurs amis Calvin et Ursula Saddler. Seule différence : les Beauvois vivent à Lille, les Saddler, à Londres.

Un soir, Calvin apprend une terrible nouvelle : le couple français a trouvé la mort dans un accident de voiture au cap Gris-Nez.

Une question dévore alors l’inspecteur de Scotland Yard : jusqu’à quel point leurs vies sont-elles semblables ?

L’Anglais part à Lille et découvre vite que le décès de ses amis n’a rien d’accidentel. Il se prend à espérer. Et si… et si son enquête pouvait changer le cours du destin et effacer la menace de mort qui plane au dessus de sa tête ?

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bruno VANLAN

Biographie

Esprit vagabond, Bruno Vanlan (pseudonyme - raccourci - de Bruno Vanlangendonck) se définit comme un contemplatif de la vie. Pour lui, aucun paysage n’est laid : l’essentiel réside dans la perception des saveurs qui s’en dégagent. Aux musées, il préfère les ateliers d’artiste et les salles de ventes. Il aime également respirer l’ambiance festive et colorée des brocantes.

Ce Lillois pure souche, né en 1950, supporteur du Losc depuis son plus jeune âge, a effectué sa scolarité à l’institution Saint-Pierre de Lille dont les murs lui ont, partiellement, servi de décor pour son premier roman : La trahison du miroir, que les Éditions Ravet-Anceau publient, en 2016, dans leur collection "Polars en Nord"; lauréat du "Prix VSD du Polar - 2016", il se voit réédité la même année par les Éditions Les Nouveaux Auteurs.

Sa profession d’huissier de justice à Seclin lui a donné la chance de découvrir l’entière palette des différentes couches sociales et les quartiers de la métropole lilloise. Aujourd’hui habitant à proximité de Compiègne, il s’échappe du quotidien en donnant libre cours, sans modération, à son imagination grâce à l’écriture de romans, policiers ou non. (... mais pas de trace de ces "non" policiers ?! Si l'auteur...)

(Sources: Éd. Ravet-Anceau)

~~~

Résumés

  1. La trahison du miroir (Éd. Ravet-Anceau - 2016)
  2. Le serment assassin (Éd. Ravet-Anceau - 2017)

Bonne lecture

Posté par elleon à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Devoir de mémoire

de Éric Dupuis

234_01.inddDurant la Seconde Guerre mondiale, Édith Cuvelier fut malgré elle la favorite d’un colonel SS. Une expérience qui la hante toujours.

Aujourd’hui âgée et malade, elle décide de se cloîtrer, fusil à la main, dans sa résidence du bassin minier. Son but ? Se protéger des « hommes en noir ».

Alertés par l’entourage de la vieille dame, le major Kaczmarek et l’agent à la retraite Constantini font chez elle une macabre découverte. Son mari, égorgé. Pour Constantini, les coïncidences n’existent pas : le mode opératoire lui rappelle une ancienne affaire menée par son père. Affaire sur laquelle Edith avait déjà été inquiétée…

Kaczmarek, quant à lui, décide de n’écarter aucune piste et interroge les proches de la suspecte. La même question est sur toutes les lèvres : peut-on échapper au passé ?

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Aussi noir que le charbon

de Éric Dupuis

208.inddEn 1970, dans le bassin minier, un terril sépare les riches des pauvres. Deux enfants que tout oppose se lient pourtant d’amitié : François-Xavier de Montjarrieux, fils d’un puissant industriel, et Iwan Kaczmarek, dont le père est mineur.

Des années plus tard, le premier est devenu avocat, le second policier. François-Xavier a sombré dans la drogue et l’illégalité en défendant dealers et malfrats.

Alors, quand sa famille est retrouvée massacrée, il constitue le suspect idéal. Son seul allié : Iwan, ami de toujours.

Au fil de l’enquête, de nouveaux éléments changent la donne. La tuerie semble faire écho à une sombre affaire de meurtres et de viols survenus dans la région trente ans auparavant. Simple similitude ou lien réel ?

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Éric DUPUIS

Biographie

Né dans les années 1960 à Courrières dans le Pas-de-Calais, Éric Dupuis poursuit ses études secondaires à Lens avant d’incorporer le premier contingent de policiers auxiliaires en octobre 1986, puis de devenir Gardien de la Paix en 1987. Après plusieurs années sur la voie publique et trente ans de carrière dans la Police Nationale en région parisienne, il devient major-instructeur. En tant que formateur en sécurité intérieure, il enseigne aujourd’hui activités physiques et professionnelles: tir, auto-défense et techniques de sécurité en intervention. Il est également passionné par les Arts martiaux et notamment par le krav maga, une discipline d’auto-défense qu’il pratique et enseigne en tant que 4e dan.

Dans le cadre de son travail d’acteur et de conseiller technique pour le cinéma et les séries télévisées, il se lance dans l’écriture et propose ses récits. Après Aussi noir que le charbon, il publie un autre polar se déroulant dans le bassin minier : Devoir de mémoire. Un retour aux sources, en quelque sorte…

(Sources: Éd. Ravet-Anceau)

~~~

Résumés

  1. Aussi noir que le charbon (Éd. Ravet-Anceau - 2016)
  2. Devoir de mémoire (Éd. Ravet-Anceau - 2017)

Bonne lecture

Posté par elleon à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mémoires funestes

de Johann Moulin

L_MemoiresFunestes_couvYvan, psychopathe et tueur en série, s’évade d’un centre médical de détention.

Pour les policiers de l’Unité d’Élite expérimentale, cette disparition n’est déjà pas une mince affaire. Et elle se corse lorsque le tueur croise le chemin de Stan, un novice dans la profession.

Ensemble, les criminels recouvrent peu à peu une mémoire commune. De curieux souvenirs enfouis refont surface, réminiscences d’un passé où ils auraient été victimes de manipulations.

Pourquoi ces souvenirs reviennent-ils par bribes ? Attention : vouloir remuer le passé peut s’avérer funeste.

Éditions RAVET-ANCEAU

-

Édition originale - revue et corrigée -  sous le titre "Psukhê Pathos": Éd. du Polar (2008)

Posté par elleon à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Et au milieu, repose un corps

de Johann Moulin

233_01.inddBelle maison dans un quartier calme d’Amiens, salaire confortable, vie de couple parfaite… Vincent Verlaine a tout pour être heureux. Enfin, avait.  Bientôt, une rencontre bouleverse son existence.

Michaël Evrard, son nouveau voisin, lui propose d’intégrer la « boîte », une société aux missions obscures. S’il devient son associé, sa vie changera. Elle bascule.

Sa femme Linda est enlevée. La condition de sa survie ? L’obéissance totale de Vincent.

De son côté, la police le suspecte d’avoir orchestré le drame. Seul le lieutenant Lescure doute de sa culpabilité.

Dévasté, Vincent doit fuir. Le sort de Linda le rattrape et les ordres de Michaël tombent. Dans cette course contre la mort, il rencontre Erwan, un ermite au passé douteux, qui accepte de l’aider.

La cabale aura-t-elle raison de Vincent ?

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :