de Jean-Paul Fosset

239.inddCas de conscience pour d’Artagnac : faut-il tout mettre en œuvre pour retrouver l’assassin d’un tueur ?

La poitrine béante, le corps écartelé, le sexe exposé, Moché, dit Yvon, est retrouvé mort. Comme ses victimes, cinq jeunes femmes.

Si le motif de la vengeance se profile, les motivations se troublent au fil des témoignages. Un nom tombe : les "Identitaires", un groupuscule extrémiste. En les infiltrant, d’Artagnac découvre l’origine de cette barbarie.

Et si Moché n’avait pas frappé le premier ?

Le danger n’empêche pas le commissaire de flirter. Avec les femmes. Avec la mort. Avec les deux à la fois. Dans ce tourbillon de violence et de tendresse, d’Artagnac saura-t-il résoudre l’affaire ?

Éditions RAVET-ANCEAU